Châteaux et Monuments du Pas-de-Calais

Author: | Posted in les cartes de France No comments



Château de Bours
Château de Bours
Classée au titre des Monuments Historiques depuis 1965, cette tour à l’origine entièrement en grès local d’Artois est édifiée au XIVe siècle. Elle est composée d’une base carrée flanquée de six tourelles cylindriques en encorbellement, ce qui lui confère une architecture unique et massive. Massive d’apparence car ce qui compte ici, c’est montrer la puissance seigneuriale par une structure qui sort du commun ! En réalité, un boulet de canon transpercerait aisément une tourelle… Cette résidence possède le confort de l’époque : pièces séparées, escalier en vis, cheminées et latrines. Le Donjon de Bours est ainsi le lieu d’expression du pouvoir local et le logis du seigneur. La maison-forte est aujourd’hui isolée et cernée de pâtures mais c’était un domaine qui possédait ses larges douves inondées, sa haute-cour avec jardin et sa basse-cour avec ferme et granges. Tout ceci a disparu et seul subsiste le château. De démonstration architecturale de la puissance seigneuriale locale à mairie de la commune jusqu’en 2014, le Donjon de Bours est aujourd’hui un précieux témoignage d’une résidence de chevalier à exposer à tous. Mais avant cela, le monument entre dans sa phase de restauration complète. Le site est donc fermé au public. Les travaux débutent en 2014 pour une durée de deux ans environ… A bientôt donc pour découvrir le site autrement !
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 29 rue de l’Eglise 62550 BOURS | 50.453918 2.410533


Château de Créminil
Château de Créminil
Étymologiquement, Créminil signifierait  » manoir de craie « . Le château dut être construit au Château de Créminil XV ème sur les ruines d’une bastide détruite par les Anglais après Crécy. Incendié en 1543, le château fut restauré voire reconstruit au siècle suivant. Cette demeure type de la fin de l’époque médiévale se compose d’un polygone irrégulier à douze côtés, construite sur une motte arrondies entourée de larges fossés alimentés par l’eau de la Laquette et de nos jours faisant office de plan d’eau d’agrément . Les murs sont élevés en craie taillée sur des soubassements plus anciens en silex et en grès appareillés en damier, les bâtiments sont renforcés aux angles par des tours, des tourelles en encorbellement et des contreforts. Les courtines sont renforcées aux angles par des tours, tourelles et contreforts portant des échauguettes. Le pont-levis et sa vieille porte encore dotée de son ancien heurtoir (marteau de porte monté sur une charnière), desservent une cour intérieure bordée de bâtiments d’habitation remaniés au XVIII` siècle. Largement ouvert, côté sud, sur la perspective des jardins, le château de Créminil constitue à cet égard un exemple charmant d’architecture conçue pour l’agrément d’un seigneur.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62145 Estrée-Blanche | 50.592014 2.328419


Château d’Olhain
Château d'Olhain
Construit au XVème siècle à l’emplacement d’un premier édifice en bois, le château d’Olhain a totalement été réalisé en grès comme ce fut le cas pour le donjon de Bours. Olhain est un des rares château du Moyen Âge a avoir conservé sa basse cour de forme ovoïde. L’on s’y rend en franchissant un premier pont (au-dessus de la rivière Lawe). Le deuxième (jadis un pont-levis) permet d’accéder au château. Modifier par le passage du temps, le château possède encore une tourelle coiffée d’une poivrière (côté Est). Situé sur la commune de Fresnicourt-le-Dolmen, le château d’Olhain resplendit par sa conservation et s’impose comme l’édifice le plus important du patrimoine nordiste pour la période moyenâgeuse. Véritable fleuron, il reste cependant dommage que le château d’Olhain ne bénéficie pas d’une visite guidée, le promeneur devant se contenter d’une simple brochure.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62150 Fresnicourt-le-Dolmen | 50.424118 2.583247


Château de Barly
Château de Barly
La visite est guidée et comprend la cour de ferme et la cour d’honneur, la chapelle indépendante, puis, à l’intérieur du château, le couloir d’entrée, l’escalier d’honneur, la salle à manger, le « salon d’entrée » et le « salon de compagnie ». Les trois pièces principales sont ornées de très belles boiseries d’origine, œuvre du sculpteur arrageois César Lepage, et ont été soigneusement remeublées. Le commentaire inclut l’historique de la demeure et l’explication des décors. Avant de repartir, les visiteurs peuvent se promener dans le parc arboré de 2,15 hectares.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62810 Barly | 50.250278 2.547778


Château de Couin
Château de Couin
Situé à la frontière du Pas de Calais et de la somme, le château de Couin est un château XVIIIème d’époque Louis XV Monument Historique en totalité. Il est ouvert à la visite, pour des réceptions et en chambres d’hôtes. Entouré d’un parc à l’anglaise, de plus de 6ha, il peut vous accueillir pour tous types de réception dans ses 5 salons.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62760 COUIN | 50.135426 2.531436


Château de Duisans
Château de Duisans
Réalisé en 1752 par André Merville, maître-maçon ayant entre autre dessiné l’abbaye du Mont Saint Éloi, le château de Duisans a toute une histoire à livrer. Parfait représentant du classicisme architectural ayant essaimé au XVIIIe siècle dans les Provinces du Nord, l’édifice rassemble aussi des caractères typiques du savoir-faire artésien. Unissant une véritable science des proportions à une symétrie parfaite, le château de Duisans peut aussi être lu comme un livre. L’histoire du château de Duisans fut marquée par deux familles. Les Dubois de Hoves mais aussi les Laroche. Ces derniers l’occupèrent de la fin du XVIIIe à 1920. Ensuite loué à des particuliers ou à des sociétés, il fut racheté par le clergé d’Arras en 1957 qui y installa un centre aéré, devenant dès 1962 le collège Clairefontaine, en activités sur les lieux…
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62161 Duisans | 50.308334 2.685278


Château de Grand-Rullecourt
Château de Grand-Rullecourt
Le château fort flamand avec ses tours et ses pignons en pas de moineaux surveille la route d’Avesnes le Comte à Lucheux. C’est le fief des Seigneurs de Rullecourt qui firent de généreux dons en terres à l’abbaye du Mont Saint Éloi. Au pied de ces fortifications est passée en novembre 1430 Jeanne d’Arc prisonnière. En l’année 1464, le roi Louis Xl résidant à Lucheux, après avoir chassé dans la forêt, donna, le 14 juin, force exécutoire à l’arrêt du conseil instituant la poste royale. En 1537, Marie d’Olhain, dame de Grand Rullecourt, épouse Jacques de Hamel Bellenglise. Leur fille Nicole était dame d’honneur de Marie Stuart. Elle la suivit dans sa captivité et le jour de son supplice, la reine Lui donna sa croix en diamants. Dix générations de cette famille vécurent à Grand Rullecourt. Durant les guerres de religion, Antoine de Hamel, seigneur de Rullecourt fut un des chefs de la Ligue. Surnommé le maréchal de la foi, il mena une lutte acharnée contre les protestants.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62810 Grand Rullecourt | 50.255280 2.475000


Château de Tramecourt
Château de Tramecourt
A la demeure seigneuriale austère du début du XVIIe siècle, reconvertie au siècle suivant en logis de fermier, succède un château de plaisance en 1740, en brique et pierre. Un siècle plus tard, il est transformé, aménagé à l’intérieur, un parc paysager est dessiné, conférant à l’ensemble une dimension peu commune dans le département. Ensemble formé par l’allée de tilleuls, l’esplanade d’accès et ses contre-allées, l’allée de tilleuls, les clôtures et grilles, les dépendances pour ses façades et toitures, la cour d’honneur, le vieux château, le pigeonnier et l’abreuvoir dans la cour de ferme, le potager, le chartil et le parc boisé…
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62310 Tramecourt | 50.464722 2.151389


Château de Villers-Châtel
Château de Villers-Châtel
Forteresse des XIVe-XVe siècles, de plan quadrangulaire entourée de tours rondes et d’un donjon. Sur le flanc occidental, une tour ronde, appelée « le fort », est la partie subsistant de l’époque médiévale. En 1750, une partie du château est démolie & un nouvel édifice reconstruit dont il reste la façade d’entrée. Le château est vendu plusieurs fois au cours du XIXe. En 1860 construction de la chapelle castrale par le Baron Béthune, architecte belge, chantre du néo-gothique. Puis il ajoute une galerie de style troubadour à la façade du XVIIIe, et construit une aile en retour d’équerre avec un donjon carré à la jonction des deux bâtiments. Pendant la Première guerre mondiale, le château sert d’infirmerie. Il est occupé par les Anglais puis les Allemands au cours de la Seconde guerre mondiale. Une ferme modèle, reconstruite après la Première guerre mondiale, fait face au château. Un grand verger potager clos de murs, ferme l’espace entre le château et la ferme. Une grotte de Lourdes a été édifiée dans le parc. Visite des extérieurs.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62690 Villers-Châtel | 50.377220 2.588056


Château de Hendecourt
L’origine du château remonte à 1222 où fut érigé à Hendecourt le fief de Grincourt. L’ancien château fut complètement détruit en 1917 par les Allemands ainsi que le parc, pilonné par les obus, Hendecourt étant sur la ligne de tranchées Hindenburg. Le château actuel a été reconstruit en 1927 dans un pur style Art Déco en pierre de Compiègne et de Conche d’après un projet de l’architecte parisien LANGELEZ. Le parc de 8 Ha fut également complètement redessiné par les Ets VILMORIN qui y plantèrent 450 espèces d’arbres différents. Il est à noter dans le parc une très jolie chapelle en pierre de Compiègne, dédiée à Notre Dame des Ardents, à usage de sépulture familiale.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62182 Hendecourt les Cagnicourt | 50.210556 2.949167


Citadelle d’Arras
Citadelle d'Arras
Construite sur les plans de Vauban entre 1668 et 1672 sur l’ordre de Louis XIV. Son rôle initial était de protéger la ville contre des invasions ennemies (Pays-Bas Espagnols) mais sa position fort peu stratégique lui valût rapidement le surnom de ‘Belle inutile’. La Citadelle possède en son sein la plus ancienne chapelle de la cité : la chapelle Saint-Louis qui date du XVIIe siècle. Construite en 1673 de brique et de pierre, l’édifice religieux sera restauré sous Napoléon III en 1866-1867. L’enceinte renferme aussi le mur des fusillés, commémorant la guerre 1939-1945, il regroupe 218 plaques portant le nom des victimes.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62000 Arras | 50.289722 2.780833


Château de Liettres
Château de Liettres
La chronique de Molinet mentionne en 1479  » un chasteau nommé Liettes, nouvellement édifié par messire Simon de Luxembourg, prévost de l’église de Saint-Omer, où se tenaient aulcuns compagnons de guerre tenant le parti de France ». Élevé sur un terre plein artificiel dans la vallée marécageuse de la Laquette qui alimentait les fossés, le château était constitué de 4 corps de bâtiment, formant un carré cantonné de fortes tours cylindriques très saillantes. La forteresse est brûlée en 1542 par les troupes du duc de Vandôme. Acquise par Jean de Zomberghe, elle est depuis restée dans sa descendances, avec les Catris au XVIIe, puis les Théry de Norbécourt & les Halewyn au XVIIIe siècle. A mesure que s’efface son rôle militaire, le château subit de profondes transformations, vers 1720 on reconstruit le corps de logis dont la façade présente sur la cour un belle ordonnance classique brique et pierre. Au XIXe siècle on rase ce qui reste des tours & des courtines de l’est, puis on restaure l’ensemble rétablissant en particulier le chemin de ronde sur mâchicoulis de la grosse tour sud ouest.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62145 Liettres | 50.596390 2.343056


Manoir de la Besvre
Manoir de la Besvre
La mention la plus ancienne connue de la Seigneurie de La Besvre remonte à 1202, date à laquelle Wenemarus de le Beverne est cité comme témoin dans une charte du prieuré de St André lés Aire. Au XVIe siècle elle appartenait à la famille de Berghes Saint Vinox. Par le mariage en 1606 de Marie Adrienne de Berghes avec Hughes, comte de Noyelles, elle passa dans cette famille où elle demeura jusque 1670, date du mariage d’Anne Marie Marguerite de Noyelles avec Charles de Béthune Desplanques, Marquis d’Hesdigneul. Au moment de la révolution, Eugéne François, prince de Béthune, vivait à Tournai. Il fut donc inscrit sur la liste des émigrés et il n’est pas certain que La Besvre fut vendue comme bien national. La propriété est restée dans la famille de Béthune jusqu’en 1882, date à laquelle elle fut vendue à des industriels et profondément remaniée. On sait peu de choses sur l’ancien château ni des circonstances qui ont vu sa création et ses transformations aux XVIIIe et XIXe siècles.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62120 WITTERNESSE | 50.612499 2.361111


Fort Mahon
Vauban est à l’origine du Fort Vauban sur la commune d’Ambleteuse… Il est le seul vestige des grands travaux entrepris pour rétablir un port militaire en face de l’Angleterre… Stratégiquement située entre Wimeraux et le Cap Gris Nez, à l’abri dans cette large baie, la ville d’Ambleteuse avait été au Moyen Age une florissante cité médiévale fortifiée, mais que les guerres et l’ensablement avaient réduit à un minuscule village… Louis XIV trouvant l’endroit idéal fit rechercher les anciennes fondations pour y implanter ses nouvelles installations. On commença à construire le fort, les digues et jetées ainsi que les bassins pour réaliser le port. Mais le débit insuffisant de la rivière Slack ne procurait pas une chasse suffisante pour éviter l’ensablement… Tout resta inachevé sauf le fort Vauban, que Napoléon utilisa comme base quand il envisageait d’envahir l’Angleterre. De port militaire, Ambleteuse est devenue une charmante station balnéaire familiale, et le fort un musée grâce à l’association qui a pris en charge sa restauration.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62164 Ambleteuse | 50.805279 1.600556


Château-musée de Boulogne-sur-Mer
Château-musée de Boulogne-sur-Mer
Créé en 1925 et installé dans le château des comtes de Boulogne, édifié par Philippe Hurepel, fils du roi de France Philippe Auguste, le musée de Boulogne-sur-Mer abrite de riches collections léguées par des Boulonnais célèbres : Mariette, Pinart, Hamy, Lebeau et Enlart, auxquelles s’ajoutent des acquisitions réalisées par la ville et des dépôts de l’État. La visite débute au premier étage avec la collection égyptienne de l’égyptologue boulonnais Mariette, avec un ensemble d’objets évoquant la conception égyptienne de la mort, les croyances funéraires, le panthéon animal, ainsi que les rites d’embaumement, à la basse Époque et à l’époque ptolémaïque. Le circuit se poursuit avec la collection de céramique grecque – 476 vases corinthiens, attiques, étrusques, italiotes, rassemblés par Pancoucke et achetés par la ville en 1861 – puis avec la collection extra-européenne, atout majeur du musée, avec son ensemble exceptionnel d’œuvres en provenance d’Alaska et d’Océanie. Le visiteur traverse ensuite la collection Beaux-Arts, puis la collection médiévale, pour achever sa visite dans la section archéologique, avec la crypte archéologique qui donne accès aux vestiges des murs de Bononia Antiqua.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62200 Boulogne-sur-Mer | 50.725601 1.616900


Château d’Hardelot
Sentinelles romantiques, les tours médiévales du Château d’Hardelot (ou Ardrelo) qui domine les lacs des Miroirs, de la Claire Eau et le paysage environnant, sont des vestiges de l’ancienne forteresse. Ce château a une légende. Il fut construit par Charlemagne et destiné à lutter contre les invasions normandes. Renaud de Dammartin y séjourna avec son épouse Ide de Boulogne et y signa en 1203 la première Charte Communale. Pour se venger de la rébellion de Renaud, Philippe Auguste donna l’ordre de détruire le château, restauré en 1228 par Philippe de Hurepel, Comte de Boulogne, qui en avait fait sa résidence d’été. Là, entourés d’une cour brillante, bercés par les complaintes des troubadours, les Comtes de Boulogne vivaient d’une façon princière, recevant et chassant dans la forêt un gibier alimentant en venaison la table royale qui fait aujourd’hui rêver : cerfs, chevreuils, loups, sangliers, buffles… Au 16ème siècle, le château, appartenant à la couronne de France, doit subir les assauts des envahisseurs anglais. Après la Mort d’Henri VIII, en 1547, le Château redevint français. A nouveau propriété royale après les guerres de la ligue, il fut détruit par Michel Patras de Campaigno, sur ordre du Cardinal de Richelieu en 1617. Son chemin de guet, ses oubliettes, ses prisons et ses souterrains dont l’un conduisait au Mont Violette et à Tingry, ont été les témoins de combats épiques et de fuites discrètes…
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62360 Condette | 50.645668 1.611483


Citadelle de Calais
Citadelle de Calais
Construite à partir de 1560 sur les fondations d’un château médiéval, élevé en 1229 par Philippe Hureprel, Comte de de Bourgogne, la citadelle de Calais fut ensuite renforcée par Errard, ingénieur d’Henri IV puis par les ingénieurs de Louis XIII et de Louis XIV. Au XIXe siècle, le château fut rasé. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les ouvrages intérieurs furent détruits. Aujourd’hui, la citadelle de Calais abrite un stade omnisports et offre de nombreux parcours de promenade le long desquels sont encore visibles les remparts médiévaux.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62100 Calais | 50.957779 1.845278


Château de Cocove
Château de Cocove
Avec son architecture XVIIIeme faite de symétrie et d’élégance, le château fut le théâtres de nombreuses fêtes. Il renoue aujourd’hui avec cette tradition, accueillant les événements familiaux ou d’entreprise, autour d’une cuisine réputée par sa qualité. Une étape parfaite avant de prendre le ferry pour l’Angleterre ou la route des canaux de Bruges.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62890 RECQUES SUR HEM | 50.835300 2.063900


Vestiges du château feodal de Fressin
Vestiges du château feodal de Fressin
Un parcours audiophone (Fr, GB) permet de découvrir les importants vestiges de la forteresse de la puissante famille des Créquy. Trois salles souterraines restent accessibles et trois jardins médiévaux enrichissent la visite. Pour terminer, vous admirerez l’impressionnante maquette du château ainsi que les nombreuses pièces archéologiques retrouvées sur le site. L’église St martin, où sont conservées des trace de l’écrivain Georges Bernanos, classée au monument historique, se visite également tous les jours de 10h à 19h avec un guide de visite disponible sur place ou à retirer à l’accueil du château.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62140 FRESSIN | 50.441898 2.050784


Beffroi d’Arras
Beffroi d'Arras
Le beffroi d’Arras est un beffroi bâti sur la place des Héros à Arras. Le beffroi d’Arras est construit aux XVe et XVIe siècles dans le style gothique flamboyant, à l’emplacement de l’ancienne halle aux textiles. Ce bâtiment est classé monument historique en 1840. Depuis 2005, le beffroi d’Arras est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO dans la catégorie beffrois de Belgique et de France. Le beffroi est ouvert au public toute l’année aux horaires de l’office de tourisme. On peut accéder au niveau se situant sous l’horloge, en empruntant un ascenseur, puis une quarantaine de marches.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu Place des Héros 62000 ARRAS | 50.291122 2.777009


Cathédrale Notre-Dame de Saint-Omer
Cathédrale Notre-Dame de Saint-Omer
La cathédrale Notre-Dame de Saint-Omer, est une ancienne cathédrale catholique romaine française, située dans la ville de Saint-Omer, dans le département du Pas-de-Calais. De style gothique, elle est aussi un monument historique depuis 1840. Elle est dédiée à Notre-Dame des Miracles.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 62500 Saint-Omer | 50.749111 2.252584