Châteaux et Monuments des Yvelines

Author: | Posted in les cartes de France No comments



Donjon de Houdan
Donjon de Houdan
Datée des années 1120-1137, le donjon de houdan figure parmi les grands témoins de l’architecture militaire française du XIIe siècle, préfigurant Etampes, Ambleny. Elle appartient au même courant de pensée architecturale, privilégiant la forme externe et innovant dans les dispositifs de circulation interne.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78550 Houdan | 48.789307 1.598750


Palais et parc de Versailles
Lieu de résidence privilégié de la monarchie française de Louis XIV à Louis XVI, le château de Versailles, embelli par plusieurs générations d’architectes, de sculpteurs, d’ornemanistes et de paysagistes, a été pour l’Europe pendant plus d’un siècle le modèle de ce que devait être une résidence royale.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78000 Versailles | 48.805000 2.119444


Château d’Agnou
Château d'Agnou
La ville de Maule compte encore trois châteaux, dont le plus important, le château d’Agnou a été édifié au XVIe siècle. Pénétrez dans le parc et remarquez sur le flanc du château d’Agnou un colombier datant du XVIe siècle, l’un des plus anciens conservés en France. Inscrit aux Monuments historiques, ce château est une résidence privée.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78580 Maule | 48.913891 1.847778


Château de Madame du Barry
Château de Madame du Barry
Construit en 1700, ce bâtiment est accordé par Louis XIV à Arnold de Ville, gouverneur de la Machine de Marly. Restauré par l’architecte Gabriel et les ébénistes Guibert et Rousseau en 1769 pour la comtesse du Barry, il reste en sa possession jusqu’en 1793. L’époque du Barry marque un moment important de l’histoire de l’art avec les tableaux de Greuze à Vernet, les sculptures, la vaisselle et les meubles. De 1818 à 1846, le banquier Pierre Laffitte restaure le château. Le financier anglais Bowes et son épouse Melle Delorme, actrice et peintre, y donnent de grandes réceptions sous le second Empire.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78430 Louveciennes | 48.868610 2.123060


Château de Beynes
En 2014, l’association « Beynes, Histoire et patrimoine » proposera des visites guidées du château de Beynes, Lors d’une visite guidée, d’environ une heure, dans un petit groupe de quinze personnes au maximum, vous pourrez découvrir tant la riche histoire de ce château, maintenant apparemment ruiné, que ses divers intérêts architecturaux originaux. En faisant un tour extérieur dans les douves, vous apprécierez les murailles du XVème, mais en pénétrant dans le château, vous cheminerez dans les casemates le long des murailles du XIIIème, encloses. Au premier étage, la rue traversière, et les soubassements des logis permettront d’évoquer le passé de ces lieux, qui, de site fortifié défensif, se mua en logis seigneurial, puis royal. Objet de nombreux remaniements jusqu’au XVIème, le château de Beynes fut l’objet d’une grande ingéniosité architecturale, au sein d’un bourg, aux frontières du Domaine royal d’Ile-de-France. Nous serons heureux de vous y accueillir, et de vous proposer une documentation très complète, fruit de nos recherches.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78650 Beynes | 48.856392 1.874720


Château de La Boissière
Château de La Boissière
La terre de La Boissière demeure dans la même famille du Moyen Âge au XIXe siècle. En 1847, le domaine est partagé entre les deux frères héritiers. L’aîné, le baron Gustave Legras de La Boissière, hérite du château et de la partie la plus importante du domaine. Le cadet, Achille, obtient la ferme du Tremblay, qu’il vend en 1854 au financier Charles Blanchard. De 1853 à 1857, le baron Legras fait réaliser des travaux et des modifications. Il demande que le château soit reconstruit sur les plans d’origine mais fait masquer les restes de l’ancien édifice. La chapelle Sainte-Catherine est démolie en 1855 et le parc est transformé en parc à l’anglaise. Le baron Legras revend la propriété en 1869 au financier Blanchard, qui la cède lui-même en 1879 au commandant Olympe Hériot. Celui-ci fait agrandir le château vers 1890.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78125 La Boissière-École | 48.681110 1.654722


Château de Bonnelles
Château de Bonnelles
Le château actuel, de style Louis XIII, construit en 1847-1849 par les architectes Joseph-Antoine Froelicher et Clément Parent, a été un important centre de chasse à courre du temps qu’il était la résidence favorite de la célèbre duchesse d’Uzès (1847-1933). Elle occupa le château, principalement l’été, de 1906 jusqu’a sa mort en 1933 entourée de 48 employés de maison et 28 jardiniers, cochers et palefreniers. La comtesse d’Uzès mena tout au long de son existence une vie très décomplexée et devint en 1897 la première femme à posséder le permis de conduire…et à recevoir une amende dans le bois de Boulogne pour une vitesse excessive de 15 km/h au lieu des 12 km/h autorisés. Férue de chasse, elle participait chaque année au rallye de Bonnelles, gigantesque partie de chasse à courre de plus de 2000 cerfs dans la forêt de Rambouillet.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78830 Bonnelles | 48.620277 2.022778


Château de Boulémont
Château de Boulémont
L’origine du château est un ancien fief d’Herbeville du XVIIe siècle. Reconstruit au XVIIIe siècle, la propriété comprend château, ferme et chapelle, elle est entourée d’un parc de 37 hectares. Le baron de Lanusse, lieutenant général du roi, en est propriétaire en 1819. Les vastes jardins de Boulémont comportent entre autres un jardin potager, un bassin, un réservoir, une fontaine, une cour jardin, une remise, une serre et un pont de jardin…
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78580 Herbeville | 48.895279 1.904444


Château de Breteuil
Château de Breteuil
Le château de Breteuil a été construit vers 1600 à l’emplacement d’un château fort dont il reste encore aujourd’hui le colombier. Le lieu s’est longtemps appelé Bevilliers, nom qui viendrait de la présence de 2 villas (bis villae) de l’époque Gallo romaine. Le château est magnifiquement meublé. La visite est animée par 50 personnages de cire du musée Grévin. Elle est toujours guidée. Vous découvrirez les salons qui peuvent être loués pour des réceptions ou des séminaires.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78460 Choisel | 48.680279 2.023056


Château de La Celle
Château de La Celle
Au XVIe siècle, les moines de Saint-Germain-des-Prés font édifier un pavillon à cet emplacement. Madame de Pompadour, propriétaire des lieux à partir du milieu du XVIIIe siècle, engage d’importants travaux. Elle adjoint une aile et des écuries. A la fin du XVIIIe siècle, un parc est aménagé. Le château est désormais propriété du ministère des Affaires étrangères.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78170 La Celle-Saint-Cloud | 48.851944 2.140556


Château de Coubertin
Château de Coubertin
Le domaine de Coubertin est acheté en 1577 par Jean Freddy, marchand bourgeois de Paris. Il fait construire le château pour Bernard Freddy, et l’intérieur est aménagé au XVIIIe siècle. Des remaniements sont effectués à la fin du XIXe et au début du XXe siècles. Les dates sculptées sur le fronton de l’avant-corps central, 1696-1896, laissent penser que ce décor ne date pas du XVIIIe siècle, mais a été ajouté. La date de 1896 est celle de premiers jeux Olympiques modernes, mis en place grâce à Pierre Freddy de Coubertin.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78470 Saint-Rémy-lès-Chevreuse | 48.706390 2.072500


Château des Clayes-sous-Bois
Château des Clayes-sous-Bois
Le Château des Clayes-sous-Bois, ancien château fort, a été démoli au XIVe siècle lors des révoltes paysannes appelées les jacqueries, et fut ensuite reconstruit. Au XVe siècle, il fut la propriété de Guillaume Poyet, président du parlement de Paris. Rattaché un temps au domaine royal, il devint au XVIe siècle la résidence de la fameuse favorite d’Henri II (1519-1559), Diane de Poitiers (1499-1566), puis du futur Henri III (1551-1589). Détruit pendant la Seconde guerre mondiale, il abrite aujourd’hui les locaux de la bibliothèque municipale de Clayes-sous-Bois.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78340 LES CLAYES-SOUS-BOIS | 48.821388 1.984167


Château de Dampierre
La construction du premier château de Dampierre (1180-1351) est attribuée à l’architecte Jean Duval. Il fût embelli par Charles de Lorraine, cardinal archevêque de Reims. Plusieurs souverains, en particulier les rois Louis XIV, Louis XV ainsi que les reines de France Anne d’Autriche et Marie Leczinska (dont l’appartement personnel y est toujours conservé) ont habité le château. En 1995, l’escalier intérieur du château de Dampierre a servi de décor au film Ridicule de Patrice Leconte.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78720 Dampierre-en-Yvelines | 48.704800 1.988100


Château de Grignon
Château de Grignon
En 1582, le diplomate et magistrat Pomponne I de Bellièvre (1529-1607), achète les terres aux héritiers de Diane de Poitiers. Le domaine est érigé en châtellenie en 1585, puis en marquisat en 1651. Pomponne II de Bellièvre, mort en 1657, est sans doute le commanditaire du château actuel. Les terres sont vendues à André III Potier de Novion, en 1684, puis à la famille de Brassac, à Pierre-César Auguié en 1796 et au général Bessières. En 1826, Charles X rachète le domaine composé des bâtiments, d’un parc et de terres occupant une surface de près de 500 hectares. En 1827, il y installe l’Institut royal agronomique, centre d’enseignement des techniques agricoles. En 1971, l’Institut fusionne avec l’Institut national agronomique de Paris, créé en 1848, pour former l’Institut national agronomique de Paris-Grignon.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78850 Thiverval-Grignon | 48.847778 1.939722


Château de Groussay
Château de Groussay
Le parc du château de Groussay est inspiré des parcs du XVIIIe siècle, les jardins anglo-chinois, mais aussi les châteaux suédois. Il encercle le château de Groussay construit en 1825 pour la duchesse de Charost, la fille de Mme de Tourzel, gouvernante des enfants du Roi Louis XVI et de Marie-Antoinette. Racheté en 1938 par Charles de Beistegui, un personnage complètement original Groussay s’agrandit en 1952 de deux ailes dont l’une conduit au théâtre et de « folies » conçues avec la complicité des artistes Emilio Terry et Alexandre Serebriakoff avec les architectes Desbrosses et Costi.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78490 Montfort-l’Amaury | 48.779167 1.821111


Château du Haut-Buc
Château du Haut-Buc
Ce château est construit à l’origine parallèlement à ceux du Désert et de l’Étoile vers 1690 à l’instigation de Louis XIV pour les enfants de Mme de Montespan. Ils sont tous les trois démolis dès le XVIIIe siècle et le carrefour de l’Étoile, situé dans le bois des Gonards à Buc, reste le seul souvenir du château éponyme. Le château du Haut-Buc est reconstruit en 1864, et se présente comme un immeuble de deux étages terminés par un attique, dans un style très classique. Bien qu’il donne l’apparence d’un édifice en pierre de taille, il est en fait construit en meulière et recouvert d’un enduit de fausse pierre.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78530 Buc | 48.770832 2.123611


Château de Villiers-le-Mahieu
Le Château de Villiers-le-Mahieu a un aspect de forteresse médiévale qui s’explique par l’utilisation des vestiges d’un château fort du XIIIème siècle sur les substructions duquel il fut construit en 1642. Les douves et la multitude de tourelles donnent au Château son caractère particulièrement féodal et pittoresque. En 1919, il fut acheté par le Docteur VELTER, qui exploite les 150 hectares de terres situés autour du Château. Puis le Comte Charles de ROHAN-CHABOT en 1965 entreprend d’énormes travaux de restauration jusqu’en 1970, afin de donner au Château son aspect actuel. Le Célèbre peintre français Bernard BUFFET s’installe dans ce superbe château restauré de 1971 à 1979. En 1980, Jean-Luc CHAUFOUR reprend le Château de Villiers-le-Mahieu, merveilleusement situé dans l’ouest parisien. Il y entreprend de gros travaux de restauration intérieurs et extérieurs afin d’adapter ce site médiéval aux contraintes du XXème siècle pour y créer un superbe Château-hôtel de Prestige.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78770 Villiers le Mahieu | 48.860558 1.773333


Château de la Madeleine
Château de la Madeleine
Le château de la Madeleine, situé sur les hauteurs de Chevreuse, offre un superbe panorama sur la vallée de l’Yvette. Magnifique forteresse, il a été construit entre le XIe et le XIVe siècle. La Maison du Parc a été édifiée à l’intérieur de l’enceinte du Château. Dans les caves du château, une exposition « Vie de château » retrace l’histoire de la forteresse.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78460 Chevreuse | 48.709999 2.041944


Château de Maisons-Laffitte
Château de Maisons-Laffitte
Situé au bord de la Seine, le château de Maisons-Laffitte est l’un des meilleurs exemples de l’art classique français. Vers 1630, René de Longueil, président à mortier (magistrat principal) au Parlement de Paris, décide de confier à l’architecte François Mansart la construction d’un château où il souhaite accueillir le roi Louis XIV lorsque celui-ci se rend à la chasse dans la forêt de Saint-Germain. Construit dans les années 1640, le château devient le premier grand château ‘ouvert’ avec son vestibule central et son escalier à jour. Le château moderne est né. A partir de son achèvement en 1651, le bâtiment connaît des propriétaires et des hôtes prestigieux, rois ou princes, empereurs ou maréchaux, écrivains ou penseurs : le comte d’Artois, Voltaire, Jacques Laffitte, Madame de Staël, Benjamin Constant, Timan Grommé… En 1905, l’Etat acquiert le château. Six années plus tard, il est rattaché aux Musées nationaux, pour devenir une annexe du département des sculptures du musée du Louvre. Depuis 1980, le château est ouvert quotidiennement aux curieux et affirme sa place de pôle d’attraction culturelle touristique en plein coeur de l’Ile-de-France. Le vestibule d’honneur, l’appartement du roi et la salle des fêtes représentent les points forts de sa visite.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78600 Maisons-Laffitte | 48.947201 2.153800


Château de Médan
Château de Médan
Situé à flanc de coteau des bords de Seine dans un paysage immortalisé par Paul CEZANNE, cet ancien pavillon de chasse conserve le souvenir de RONSARD et des poètes de la Pléiade, celui du roi Henri IV et de ses amours avec la belle GABRIELLE D’ESTREES mais aussi celui du poète belge Maurice MAETERLINCK, l’auteur de Pelleas et Melisande et de la féerie de L’Oiseau bleu. La période de l’après-guerre faillit être fatale mais le château fut sauvé de l’abandon par ses actuels propriétaires, M. et Mme Aubin de Malicorne. Après 10 ans de restauration, ils y accueillent personnellement leurs visiteurs dans un cadre authentique.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78670 Médan | 48.952499 1.994722


Château de Méridon
Château de Méridon
Le château néo-Renaissance de Méridon est un relais de chasse construit pour M. Marquez di Braga, directeur du Crédit foncier. Il est édifié sur la terrasse d’un ancien château médiéval.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78460 Chevreuse | 48.692501 2.033056


Château du Mesnil-Saint-Denis
Château du Mesnil-Saint-Denis
Le Château inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques fut édifié en 1589 par Louis Habert de Montmort dont la descendance y vécut jusqu’en 1720. Agrandi et modifié au XVII° siècle, le Château a conservé de sa première période, le colombier, les tourelles, les douves et une partie du corps principal. A l’intérieur, une chapelle du XIX° siècle abrite un plafond à caissons peints de l’école italienne. Certaines boiseries ont conservé leurs peintures d’origine (poutres, volets, lambris, cheminée) La rampe d’accès aux étages en fer forgé d’un seul tenant borde un escalier à la française, chef d’ œuvre artisanal classé.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78320 Le Mesnil-Saint-Denis | 48.743900 1.962800


Château des Mesnuls
En 1230, Ernaut des Mesnuls pose la première pierre d’un manoir sur le site actuel du château. Les seigneurs des Mesnuls se dénomment ensuite Jehan Gautier, Robert Duport, Jehan Dumor, Simon de Maintenon (1460), Jehan Niard, Pierre Chapillard (1480). En 1540, Christophe de Refuge, maître d’hôtel du duc d’Alençon, quatrième fils de Henri II, construit, à l’emplacement du premier manoir, un bâtiment à deux niveaux, avec une aile basse et une poterne à deux tourelles (la poterne actuelle). Il fait creuser les douves. Dans un acte de 1556, Christophe de Refuge est qualifié de « l’un des cent gentilshommes de la maison du roi » Henri II… Dans les années 1570, Christophe de Refuge acquiert le fief des Essartons, de la Millière et du Jardin. Quelques années plus tard, son fils Charles de Refuge acquiert la seigneurie de Grosrouvre. En 1575, Robert de Combault, gentilhomme de la chambre d’Henri III et capitaine des gardes de la reine, chevalier des deux ordres du roi, acquiert le château des Mesnuls avec son épouse, dame Louise de La Béraudière.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78490 Les Mesnuls | 48.755833 1.833333


Château de Monte-Cristo
En 1844, au sommet de sa gloire, Alexandre Dumas achète au Port-Marly, dans les Yvelines, un ensemble de terrains boisés situé sur le versant d’une colline et donne ainsi ses directives à son architecte :  » Vous allez ici même me tracer un parc anglais au milieu duquel je veux une maison renaissance. Pour mon cabinet de travail, un pavillon gothique entouré d’eau… Il y a des sources, vous m’en ferez des cascades « . C’est ainsi qu’une élégante demeure aux façades entièrement sculptées inscrite dans un vaste parc aménagé à l’anglaise avec grottes, cascades et rocailles est née, le Château de Monte-Cristo. Ce lieu magique issu de la fantaisie de l’écrivain, est aujourd’hui classé monument historique.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78560 Le Port-Marly | 48.885555 2.103611


Tour Anne-de-Bretagne
Tour Anne-de-Bretagne
Le château de Montfort est construit sur un éperon naturel. Le premier édifice, érigé vers l’an 1000, est vraisemblablement en bois. De forme pentagonale lors de sa réalisation en pierre, le donjon subit d’importants remaniements à la fin du XVe siècle. Il reçoit une tour d’escalier hexagonale. L’escalier dessert les appartements. Le château est précédé d’un bastion à mi-pente, coiffé de toits pointus comme le reste de la forteresse. Vers l’ouest, un profond fossé l’isole ; à la Renaissance, un pont à plusieurs arches le relie au bord opposé. Une de ses murailles, menaçant de s’effondrer, est abattue au XIXe siècle. À la même époque, un jardin public est créé sur la butte.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78490 Montfort-l’Amaury | 48.776669 1.804444


Château de Neuville
Un premier château, construit au XIVe siècle, brûle lors des guerres de religion. Joachim de Bellengreville en décide la reconstruction. Agnès de Révol entreprend en 1750 d’importants travaux à Neuville, et aménage en particulier une galerie où se déroulent les fêtes qu’elle organise. Ruinée, Agnès de Révol cède le château à monsieur de Laverdy, contrôleur général des finances de Louis XV. En 1793, Neuville est vendu comme bien national, après que monsieur de Laverdy a été guillotiné. Son gendre, le marquis de la Briffe, rachète le domaine en 1795. Neuville est occupé durant la Seconde Guerre mondiale. À partir de 1966, le château et la ferme font l’objet d’une profonde restauration.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78950 Gambais | 48.767502 1.669444


Château de Plaisir
Château de Plaisir
Le château de Plaisir vient d’une demeure possédée par la châtelaine de Neauphle au XVe siècle qui se tranforme durant le XVIe et XVIIe siècle pour devenir un château. Après le duc de Bretagne, la famille Le Tellier prend possession du château pour un siècle. En 1939, le dernier propriétaire privé rénove le parc et les lieux. Les volets à panneaux de chêne ainsi que des cheminées attestent d’un style Louis XIII, alors que les ailes basses, elles, datent du XVIIIe siècle. Le château de Plaisir est aujourd’hui un lieu culturel où se déroulent concerts et expositions, il abrite aussi le conservatoire et la bibliothèque.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78370 PLAISIR | 48.819382 1.947126


Château de Pontchartrain
Château de Pontchartrain
Il existe dès 1325 un texte faisant mention d’un château à « Pontem Cartonencem », mais il faut attendre 1595 pour qu’une description fasse état des bâtiments, composé d’un grand corps de logis entouré de fossés à pont-levis, d’une grange, d’un colombier et d’un corps de logis pour le fermier. Vendu à Antoine de Buade de Frontenac, le château subit des transformations ; une galerie des armes relie alors l’ancien logis du fermier au corps principal. L’axe de l’édifice, au lieu de buter sur la colline de Jouars, est orienté à l’ouest. En 1609, le château est acheté par Paul Phelypeaux, secrétaire d’état, qui construit une chapelle dans le petit jardin, vestige du plan primitif, l’hortus conclusus mentionné en 1595. Louis II de Pontchartrain engage Le Nôtre en 1693 pour créer un parc. Sous séquestre à la Révolution, le château est acheté par la famille d’Osmont, avant d’échoir à Henkel de Donnersmark puis aux Dreyfus de 1880 à 1932.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78760 Jouars-Pontchartrain | 48.798889 1.895000


Château de Rambouillet
Le château fort du XIVème siècle a abrité au cours des siècles des personnages illustres qui l’ont progressivement transformé en une résidence d’agrément acquise par Louis XVI en 1783. L’ancien domaine royal est aujourd’hui un domaine présidentiel qui accueille périodiquement les chefs d’Etat invités en France. Il possède de très beaux décors intérieurs, comme ceux de la salle des marbres, les superbes boiseries en chêne du XVIIIème siècle ou des décors de style néo-pompéien du 1er Empire. Il est encadré d’un jardin à la française, de canaux et de six îles.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78120 Rambouillet | 48.645557 1.817770


Château de Rosny-sur-Seine
Château de Rosny-sur-Seine
Le duc de Sully, ministre de Henri IV (1553-1610) fit construire à la fin du XVIe siècle un château au bord de la Seine sur les fondations d’un château médiéval. La construction fut un temps interrompue en raison de la mort de Henri IV en 1610. Resté propriété des Sully jusqu’en 1718, le château fut vendu au comte de Sénozand. Après divers changements de propriétaires, le château fut racheté par le duc de Berry dont son épouse fit sa résidence principale. Laissé à l’abandon durant des décennies, le mobilier fut en partie racheté par l’Etat afin de le sauvegarder. Racheté par un particulier, le château n’est pas actuellement ouvert à la visite. Le château a été classé monument historique.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78710 Rosny-sur-Seine | 49.003334 1.630278


Château de Saint-Germain-en-Laye
De la résidence des Rois de France au Musée d’Archéologie Nationale. En 1124, Louis VI le Gros fait ériger, à proximité du monastère du XIème siècle qui marque l’acte de naissance de la ville, un château fort destiné à protéger Paris à l’Ouest. Saint-Louis l’agrandit en 1238 et fait ajouter une chapelle en partie visible aujourd’hui, servant de modèle à la Sainte-Chapelle de Paris. Charles V le restaure en 1368, y adjoignant un donjon de 38 mètres. C’est François 1er qui, influencé par l’art italien, fait ériger en 1539 le « Château Vieux » que l’on voit aujourd’hui sur les soubassements de l’ancien. L’idée était d’en faire une demeure royale plus confortable. Philibert Delorme réalise pour Henri II les plans du « Château Neuf », véritable maison de plaisance où l’on vient chasser à la fin du XVIème siècle. Si elle demeure une résidence royale sous Henri IV et Louis XIII, c’est Louis XIV qui lui redonne ses lettres de noblesse avec les jardins de Le Nôtre, les aménagements de Mansart et les nombreux bals et concerts qui y seront donnés jusqu’en 1682, date à laquelle Louis XIV quitte le château définitivement pour s’installer à Versailles. Louis XVI l’offrira à son frère, futur Charles X avant que Napoléon III ne le restaure de 1862 à 1867, date à laquelle est inauguré le Musée des Antiquités Nationales. Ce musée retrace aujourd’hui « la vie des hommes et leurs inventions des origines à l’époque mérovingienne ». Évolution des techniques, expression artistique et pensée religieuse y sont évoquées à travers 29000 objets exposés.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78100 Saint-Germain-en-Laye | 48.898056 2.096111


Château de Sauvage
Château de Sauvage
A 10 minutes à peine de Rambouillet, dans la commune d’Emancé se trouve la réserve zoologique du château de Sauvage, classé Monument historique ainsi que dans les 100 jardins de France. Ce parc a la particularité d’avoir ses animaux en pleine liberté. Tandis que vous, visiteurs, vous évoluez le long d’un chemin prédéfini, certains animaux eux, peuvent déambuler devant vous et vous approcher. J’avoue avoir été bien impressionnée lorsqu’une énorme autruche s’est approchée de moi. Vous n’y rencontrerez certainement pas de fauves mais s’offriront à vous: Kangourous, flamands roses des Caraïbes ou du Chili, perroquets, autruches, antilopes, cerfs Axis d’Indes, etc. La vocation première de cette réserve est la reproduction d’animaux rares et en voie de disparition et elle s’en acquitte très bien aussi verrez vous ici des espèces que vous ne verrez pas ailleurs. Ce qui m’a particulièrement plu dans cette visite, c’est aussi son magnifique paysage puisqu’il s’agit également d’une réserve florale : un somptueux château du XIXe siècle, au bord d’un vaste étang prolongé par la Drouette, une petite rivière qui l’alimente, le tout sublimé par des troupes de flamands roses, de grues et autres espèces. Un parc parfaitement bien entretenu avec des buissons floraux bien fournis.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78125 Emancé | 48.586109 1.741667


Château de Thoiry
Château de Thoiry
Le Château de Thoiry en Yvelines à 40 km à l’Ouest de Paris et 25 km au Nord de Versailles. Thoiry, rare architecture ésotérique de la Renaissance, pont transparent de lumière, ses parterres forment un calendrier solaire à l’échelle du paysage. Beau mobilier, tapisseries et portraits. Chaque année des restaurations de meubles et décors l’embellissent davantage. Expositions, concerts, visites guidées suivent ces dates. Labyrinthe, roseraie, pinetum, jardins à l’anglaise et de senteurs, bordures de pivoines… Réserve africaine et parc zoologique de 800 animaux exotiques en liberté. L’Ile Mystérieuse : parcours ludique de ponts suspendus dans des feuillages géants, terrier aux jeux sonores, pyramide de bois à escalader, toboggans.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78770 Thoiry | 48.863888 1.795833


Château de Wideville
Château de Wideville
Château de style Louis XIII. Le nom de Wideville pourrait provenir du nom d’un compagnon de Guillaume Le Conquérant, Hugues de Guideville, qui aurait perdu son « g », pour donner Udeville, puis Videville en 1366. Le nom Wideville existe également en Angleterre. Le domaine de Wideville appartient au à René de Longueil, marquis de Maisons, gouverneur de Saint-Germain. Le domaine est vendu en 1579 par les héritiers de Pierre Picquet, trésorier de la reine de Navarre, à Benoît Milon, premier intendant des finances d’Henri III puis gestionnaire des finances de la Ligue. Il y fait construire le château actuel sur l’emplacement d’un ancien manoir, de 1580 à 1584, selon les plans des « maisons des champs » de Jacques Androuet du Cerceau, issus de son Livre d’Architecture pour seigneurs, gentilshommes et autres qui voudront bastir aux champs. Le château est remanié en 1620 par Claude de Bullion, surintendant des finances de Louis XIII, qui fait redessiner et embellir les jardins en les agrémentant de fabriques. Un demi-siècle plus tard, Noël de Bullion agrandit le domaine et fait bâtir le colombier.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 78121 Crespières | 48.871666 1.935556