Châteaux et Monuments du Val-d’Oise

Author: | Posted in les cartes de France No comments



Château d’Ambleville
Château d'Ambleville
Situé dans une petite localité charmante située à 60 km de Paris et à 70 km de Versailles, le château d’Ambleville bénéficie d’un atout important par sa situation et par son histoire. Son architecture un peu décousue lié a son passé médiéval et à ses reconstitutions de la renaissance, donne un charme particulier à ce château qui possède par ailleurs un jardin à l’italienne tout aussi intéressant. Le château d’Ambleville est d’époque renaissance. Il est l’un des rares châteaux de la région à ne pas avoir été défiguré par une mauvaise restauration. Bassins, jeu d’échec géant, tilleuls centenaires, le théâtre de verdure et d’eau créés par Salviati-Borghèse est un ravissement pour les yeux.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95710 Ambleville | 49.150555 1.696389


Château d’Arnouville
Château d'Arnouville
Situé à Arnouville les Gonesse, le château dont hérita en 1750 Jean Baptiste Machault d’Arnouville, ministre du roi Louis XV, a toujours gardé de sa grandeur malgré le temps de part une somptueuse architecture et l’agréable parc. C’est entre 1751 et 1757, que d’importants travaux furent réalisés par les architectes Pierre Contant d’Ivry et Jean Michel Chevotet afin d’agrandir le domaine. Ces travaux s’arrêtèrent l’année suivante, suite à la disgrâce de Machault d’Arnouville. Néanmoins, les générations de Machault d’Arnouville se succédèrent et y vécurent jusqu’en 1868. Entre cette date là et 1921, le Château d’Arnouville a été occupé par nombre de propriétaires dont la baronne de Rothschild. En 1921, Madame Hérold racheta le domaine. A sa demande, le domaine fut une institution aux soins des blessés nerveux de la guerre 14-15. Par la suite, il en devient un centre d’apprentissage horticole et l’est toujours de nos jours. Un immense parc de 50 hectares accompagne le château dont l’entrée et l’impressionnante grille furent réalisées par Jean Baptiste Nesles, maître serrurier d’Arnouville. Le parc est doté d’une orangerie, et de lointaines plaines où règne une certaine quiétude qui vous plaira certainement.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95400 Arnouville | 48.979797 2.418675


Château d’Auvers
L’élégant château d’Auvers, situé au bord de l’Oise, au cœur du petit village d’Auvers-sur-Oise, a été construit en 1635 pour un banquier italien de la suite de Marie de Médicis. A la fin du XVIIe siècle, Jean de Lery, conseiller du roi, transforma ce pavillon à l’italienne en un château à la française. Propriété du prince de Conti avant la Révolution, il a inspiré Vincent Van Gogh en juin 1890 pour un tableau méconnu, ‘Le Château d’Auvers au coucher de soleil’. Trois siècles plus tard, naquit l’idée d’aménager ce superbe château afin de rendre hommage aux peintres qui ont tant marqué la vallée de l’Oise : les impressionnistes. Acquis en 1987 par le conseil général du Val d’Oise, le domaine a été entièrement restauré avant l’ouverture, en mai 1994, du parcours-spectacle ‘Voyage au temps des impressionnistes’. Ce parcours emmène les visiteurs sur les traces des grands maîtres de la peinture ayant marqué l’histoire d’Auvers-sur-Oise : Daubigny, Pissarro, Cézanne, Van Gogh, Monet, etc. Dans les salles du château, les décors de la vie parisienne au XIXe siècle et l’ambiance évoquant les thèmes favoris des impressionnistes sont reconstitués. Cette visite est un voyage dans un univers composé d’effets spéciaux, de musiques d’époque, de cris de Paris, de voix et de chansons, de films anciens, de reportages photographiques, d’objets authentiques retrouvés… Ainsi sont évoqués tour à tour : la mode et ses métiers, les cafés-concerts, le voyage en train à vapeur, les parties de campagne et les guinguettes, les plaisirs de la rivière et de la côte normande… De nombreuses explications sur les techniques picturales sont également fournies : les outils du peintre, le traitement de la couleur, le rôle de la photographie, l’influence du japonisme… Enfin, un film en trois dimensions, ‘Le Regard de Vincent’, évoque les derniers moments de la vie de Van Gogh dans le village. Il n’y a aucune œuvre originale, mais grâce à la projection et à la mise en mouvement de près de 500 toiles, on découvre la peinture impressionniste en ‘entrant’ dans les tableaux avec le même regard que celui des peintres.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95430 Auvers-sur-Oise | 49.066700 2.166700


Château de Beaumont-sur-Oise
Château de Beaumont-sur-Oise
Du château féodal de Beaumont, l’un des plus importants de la vallée de l’Oise, seuls subsistent les murs d’enceinte, probablement précédée primitivement d’un fossé, et le donjon. L’extérieur de la courtine est caractéristique de l’architecture défensive ; le parement extérieur est doublé en profondeur pour accentuer sa résistance. La zone interne, non soumise aux dangers, est composée de blocs de pierre moins soignés et de plus petite dimension.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95260 Beaumont-sur-Oise | 49.143890 2.286389


Château de Champlâtreux
Situé au cœur du  » Pays de France « , le Domaine de Champlatreux a été constitué à partir de 1515 puis racheté en 1614 par la famille Molé qui l’agrandit pour lui donner sa dimension actuelle. Appartenant à la noblesse de robe, les Molé, occupèrent les plus hautes fonctions de l’Ancien Régime à la fin de la Restauration. Le dernier du nom, Mathieu-Louis, comte de Molé, fut ministre sous l’Empire et Premier ministre du Roi Louis-Philippe qui tint conseil dans le château. Champlatreux a accueilli et inspiré des écrivains illustres comme Chateaubriand, intime du comte de Molé et la poétesse Anna de Noailles qui y résida souvent dans l’Entre-deux guerres.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95270 Épinay-Champlâtreux | 49.085835 2.411111


Château d’Ecouen
Château d'Ecouen
Le château d’Écouen, situé à vingt kilomètres au nord de Paris, et qui surplombe la belle étendue de la plaine du pays de France, lancée à la rencontre de la forêt de Chantilly, abrite aujourd’hui les collections exceptionnelles du Musée national de la Renaissance. Il est pour elles un écrin tout aussi exceptionnel. Propriété d’un grand seigneur de la Renaissance, Anne de Montmorency, qui a grandi dans l’intimité de François 1er, puis prospéré sous la protection de Henri II, Écouen n’est pas une demeure comme les autres : elle inscrit dans ses pierres les ambitions et les succès d’un homme puissant qui est aussi un mécène et un esthète passionné d’art. Elle incarne la vision moderne d’un seigneur qui guerroya en Italie et se promit de retrouver un jour sur ses terres l’éblouissement qu’il connut face aux palais transalpins.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95440 Ecouen | 49.017502 2.378333


Château de Franconville
Château de Franconville
Le château du duc de Massa, réplique de celui de Maisons-Laffitte, s’élève sur un domaine de 92 hectares. La décoration sobre est empruntée aux motifs d’ordre gréco-romain, avec l’ordre dorique au premier étage et le corinthien à l’attique. Surplombant la toiture, les cheminées monumentales sommées d’un fronton triangulaire portent l’ancre au chiffre du M de Massa. L’allée menant au château et sa plantation d’arbres font partie d’un site classé (1951).
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95270 Saint-Martin-du-Tertre | 49.106392 2.334440


Château de Grouchy
Château de Grouchy
Propriété du département du Val d’Oise et de la ville d’Osny, le domaine de Grouchy occupe quarante et un hectares dans le val de la Viosne. Il alterne zones boisées, étang et vastes pelouses. Sa gestion écologique respecte les zones humides afin d’y favoriser le retour d’espèces végétales, notamment des orchidées. Inscrit à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques, le château doit son nom aux derniers propriétaires privés des lieux, le marquis Jean de Grouchy, arrière-petit-fils du maréchal d’Empire Emmanuel de Grouchy (1768 – 1847). Il abrite depuis 1989 la mairie d’Osny. Au 3ème étage du château, on peut admirer une exposition d’huiles et d’aquarelles du peintre William Thornley. Les passionnés d’histoire peuvent y observer tous les éléments typiques d’un parc paysager du 19ème siècle (les jardins à la française, le colombier, les terrasses, la statue d’un enfant, le temple d’amour, l’ancien potager, la glacière, l’étang, la statue de Diane chasseresse, la grille d’honneur…). Un sentier découverte a été aménagé par le Conseil général du Val-d’Oise afin de mieux présenter les richesses écologiques et les empreintes historiques qui façonnent ou imprègnent le parc.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95520 Osny | 49.066101 2.061300


Château de Maudétour
Château de Maudétour
Le Château de Maudétour se trouve au coeur du Parc Naturel Régional du Vexin Français, aux portes de la Normandie. Cette authentique demeure fut successivement édifiée aux XVII et XVIIIèmes siècles. Elle est classée monument historique (ISMH) depuis 1947. L’élégance classique du château, l’agrément paisible du parc de 12 hectares dessiné par Le Nôtre et la qualité des aménagements intérieurs font de cette demeure un lieu de séjour privilégié.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95420 Maudétour-en-Vexin | 49.098888 1.776389


Château de Méry-sur-Oise
Longtemps, il appartint aux Ségur, d’ailleurs, la comtesse Sophie y rédigea nombre de ses célèbres livres. Sa légende dit qu’il serait né aux alentours de l’an 862, se voyant, au gré des siècles, l’hôte privilégié d’illustres familles et de grandes heures de l’histoire de France. Le Château de Méry a résisté à toutes les turbulences, évoluant selon les modes, les temps et les artistes de grande renommée s’y succédant. C’est à l’aube du XVIII ème siècle qu’il s’est paré de cette symétrie parfaite, offrant à l’harmonieuse simplicité de sa façade Renaissance le bonheur de contempler étangs et bassins d’un splendide parc, de 27 hectares, rejoignant l’Oise, ses atours et attraits…
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95540 Méry-sur-Oise | 49.066113 2.189722


Château de La Roche-Guyon
Château de La Roche-Guyon
Véritable repère dans le paysage, le donjon s’impose en gardien du château de La Roche-Guyon et des siècles d’histoire qu’il a vu défiler. Erigé vers 1190, ce donjon est rapidement complété de deux enceintes, le tout étant achevé dans les premières années du XIIIe siècle. Il faut l’imaginer bien plus imposant qu’il ne l’est aujourd’ hui. Haut d’une vingtaine de mètres à présent, il en faisait plus de trente à l’origine et dominait la vallée de la Seine tout en permettant de garder un oeil vigilant du côté du plateau, en direction de la vallée de l’Epte et de la Normandie toute proche. Resté inchangé pendant des siècles, le donjon a beaucoup souffert pendant la Révolution. Le 2 octobre 1793, le conseil général de Seine et Oise ordonne sa destruction : le site pouvait devenir dangereux si les contre-révolutionnaires s’en emparaient. Mais c’est également à un symbole de la noblesse et de la monarchie que l’on s’attaque alors. Le donjon ne sera pas totalement démonté mais aura à subir les bombardements de la Seconde Guerre mondiale qui ont contribué à son érosion. Le seul moyen d’accéder au donjon est d’emprunter l’escalier souterrain creusé dans la falaise, qui relie le château du bas à celui du haut. Son tracé laisse penser qu’il a été percé par deux équipes allant à la rencontre l’une de l’autre. Il faut compter près de 250 marches pour arriver dans la cour intérieure, au pied du donjon. Arrondi vers la vallée, il est effilé en éperon vers le plateau, en forme d’amande. En effet, la tour est renforcée du côté par lequel elle était susceptible d’être attaquée. La falaise offrait quant à elle une protection naturelle. Le donjon mesure près de douze mètres de diamètre à l’extérieur. Les murs ont donc une épaisseur moyenne de trois mètres. L’éperon, quant à lui, est large de quatre mètres.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95780 La Roche-Guyon | 49.081112 1.628056


Château de Stors
Le Prince de Conti achète le château de Stors en 1748 à la famille de l’Aubespine. Il fait intervenir Contant d’Ivry pour le moderniser et créer un jeu de terrasses monumentales dominant l’Oise, agrémentées de deux pavillons chinois. Les tilleuls bicentenaires de son parc ont vu passer d’Alembert, Rousseau, Beaumarchais, Buffon… Au 19ème siècle, le château appartient à Gustave Lannes de Montebello, ambassadeur de France à Saint-Petersbourg, qui y recevra la famille Roumavov. Un bombardement américain endommage le domaine en août 1944, détruisant un tiers du château. Laissé à l’abandon depuis, Stors renaît grâce à l’énergie de ses nouveaux propriétaires qui souhaitent partager leur passion avec les visiteurs. Histoire et anecdotes ponctuent des visites-promenades dans un cadre magique.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95290 L’Isle-Adam | 49.089722 2.209167


Château de Vigny
Château de Vigny
Ce grand château de style gothique, flanqué de cinq tours rondes et cantonné de fossés, fut acquis le 8 novembre 1867 par la famille des comtes Vitali, princes de Sant’Eusebio. Quoique à l’état d’abandon et confinant à la ruine, la bâtisse avait appartenu au meilleur monde… Antique seigneurie existante avant le XIe siècle, elle fut vendue en 1504 par Françoise de Rouvray de Saint Simon à Georges Ier Cardinal d’Amboise, aumônier de Louis XI et premier ministre de Louis XII. Celui-ci fera reconstruire le château qui demeurera dans sa famille jusqu’en 1555. Il passera, ensuite, au Connétable de Montmorency et à ses descendants. Enfin, à la famille de Rohan, princes de Soubise. Philippe comte Vitali fera réaliser par l’architecte Charles Cazot, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du château de très sérieux travaux de restauration allant jusqu’à rebâtir dans le style d’origine les parties ruinées, créer dépendances et douves en eau qui lui donnent l’aspect qu’il a encore de nos jours. Puis il réaménagera le château : meubles d’époque, tapisseries des Gobelins, toiles des XVe et XVIIe siècle, fera reboiser le parc clos et agrandira le domaine par l’acquisition de terres, bois, forêts, bâtiments principalement sur les communes de Vigny, Frémainville, Jambville, Longuesse, Avernes, Théméricourt et Seraincourt, qui porteront la propriété à 3800 hectares.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95450 Vigny | 49.083302 1.933300


Domaine de Villarceaux
Joyau du patrimoine historique francilien, le domaine de Villarceaux joue de tous ses atouts pour séduire le visiteur. Multiple comme ses perspectives, ce site, tour à tour caché et dévoilé par un savant jeu de jardins, de terrasses et d’eau, propose au flâneur un voyage dans l’histoire et dans le temps. Le domaine de Villarceaux constitue aujourd’hui un ensemble unique par sa taille et sa diversité. Il comprend : un vieux château (Chateau du Bas) dont le charme actuel réside dans une certaine hétérogénéité et qui garde secrète l’histoire de sa construction. Aucun document écrit ne subsiste en effet apparemment à son sujet. Il conserve le nom de  » Manoir de Ninon « . un château construit d’un seul élan au milieu du XVIIIème siècle séduisant, au contraire, par sa sobriété et l’étonnante impression de force et de beauté qu’il dégage (le  » Château du Haut « ). enfin, un immense territoire qui comporte, au creux d’un vallon, un jardin « Renaissance » aux nombreuses sources (32 dit-on) que bordent pièces d’eau et étangs ; une saignée dans le bois du coteau dans l’axe du Château du Haut, au milieu d’un parc de 63 hectares dans un domaine total de 815 hectares au cœur du Vexin français. Villarceaux put ainsi vivre longtemps de ses revenus agricoles et piscicoles. Le parc de 63 hectares clos de murs et les bâtiments qui l’occupent ont été classés parmi les Monuments Historiques par arrêté ministériel du 10 septembre 1941. Depuis 1989, le conseil régional d’Ile-de-France a engagé un vaste programme de restauration du domaine, dans le cadre d’un bail de 99 ans signé avec la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’Homme. Les bâtiments ont été restaurés, sous la conduite de Pierre-André Lablaude, Architecte en Chef des Monuments Historiques.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95710 Chaussy | 49.123055 1.705833


Abbaye de Royaumont
Abbaye de Royaumont
L’abbaye de Royaumont est un ancien monastère cistercien situé dans le hameau de Baillon à Asnières-sur-Oise dans le Val-d’Oise, à environ trente kilomètres au nord de Paris. Cette grande abbaye cistercienne d’Île-de-France, construite entre 1228 et 1235 sous l’égide de Louis IX fut vendue comme bien national à la Révolution française. L’édifice fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 29 juillet 1927. Depuis 1964 la Fondation Royaumont occupe et entretient les lieux.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95270 ASNIERES SUR OISE | 49.147678 2.381963