Sites Touristiques du Val-d’Oise

Author: | Posted in les cartes de France No comments



Château d’Ambleville
Situé dans une petite localité charmante située à 60 km de Paris et à 70 km de Versailles, le château d’Ambleville bénéficie d’un atout important par sa situation et par son histoire. Son architecture un peu décousue lié a son passé médiéval et à ses reconstitutions de la renaissance, donne un charme particulier à ce château qui possède par ailleurs un jardin à l’italienne tout aussi intéressant. Le château d’Ambleville est d’époque renaissance. Il est l’un des rares châteaux de la région à ne pas avoir été défiguré par une mauvaise restauration. Bassins, jeu d’échec géant, tilleuls centenaires, le théâtre de verdure et d’eau créés par Salviati-Borghèse est un ravissement pour les yeux.
Site Internet | Contribution | Réserver vos Billets Découvrir d'avantage sur ce lieu 1 Rue de la Mairie, 95710 Ambleville | 49.150555 1.696389


Château d’Auvers
L’élégant château d’Auvers, situé au bord de l’Oise, au cœur du petit village d’Auvers-sur-Oise, a été construit en 1635 pour un banquier italien de la suite de Marie de Médicis. A la fin du XVIIe siècle, Jean de Lery, conseiller du roi, transforma ce pavillon à l’italienne en un château à la française. Propriété du prince de Conti avant la Révolution, il a inspiré Vincent Van Gogh en juin 1890 pour un tableau méconnu, ‘Le Château d’Auvers au coucher de soleil’. Trois siècles plus tard, naquit l’idée d’aménager ce superbe château afin de rendre hommage aux peintres qui ont tant marqué la vallée de l’Oise : les impressionnistes. Acquis en 1987 par le conseil général du Val d’Oise, le domaine a été entièrement restauré avant l’ouverture, en mai 1994, du parcours-spectacle ‘Voyage au temps des impressionnistes’. Ce parcours emmène les visiteurs sur les traces des grands maîtres de la peinture ayant marqué l’histoire d’Auvers-sur-Oise : Daubigny, Pissarro, Cézanne, Van Gogh, Monet, etc. Dans les salles du château, les décors de la vie parisienne au XIXe siècle et l’ambiance évoquant les thèmes favoris des impressionnistes sont reconstitués. Cette visite est un voyage dans un univers composé d’effets spéciaux, de musiques d’époque, de cris de Paris, de voix et de chansons, de films anciens, de reportages photographiques, d’objets authentiques retrouvés… Ainsi sont évoqués tour à tour : la mode et ses métiers, les cafés-concerts, le voyage en train à vapeur, les parties de campagne et les guinguettes, les plaisirs de la rivière et de la côte normande… De nombreuses explications sur les techniques picturales sont également fournies : les outils du peintre, le traitement de la couleur, le rôle de la photographie, l’influence du japonisme… Enfin, un film en trois dimensions, ‘Le Regard de Vincent’, évoque les derniers moments de la vie de Van Gogh dans le village. Il n’y a aucune œuvre originale, mais grâce à la projection et à la mise en mouvement de près de 500 toiles, on découvre la peinture impressionniste en ‘entrant’ dans les tableaux avec le même regard que celui des peintres.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 95430 Auvers-sur-Oise | 49.066700 2.166700


Château d’Ecouen
Le château d’Écouen, situé à vingt kilomètres au nord de Paris, et qui surplombe la belle étendue de la plaine du pays de France, lancée à la rencontre de la forêt de Chantilly, abrite aujourd’hui les collections exceptionnelles du Musée national de la Renaissance. Il est pour elles un écrin tout aussi exceptionnel. Propriété d’un grand seigneur de la Renaissance, Anne de Montmorency, qui a grandi dans l’intimité de François 1er, puis prospéré sous la protection de Henri II, Écouen n’est pas une demeure comme les autres : elle inscrit dans ses pierres les ambitions et les succès d’un homme puissant qui est aussi un mécène et un esthète passionné d’art. Elle incarne la vision moderne d’un seigneur qui guerroya en Italie et se promit de retrouver un jour sur ses terres l’éblouissement qu’il connut face aux palais transalpins.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu Rue Jean Bullant, 95440 Écouen | 49.017502 2.378333


Château de La Roche-Guyon
Véritable repère dans le paysage, le donjon s’impose en gardien du château de La Roche-Guyon et des siècles d’histoire qu’il a vu défiler. Erigé vers 1190, ce donjon est rapidement complété de deux enceintes, le tout étant achevé dans les premières années du XIIIe siècle. Il faut l’imaginer bien plus imposant qu’il ne l’est aujourd’ hui. Haut d’une vingtaine de mètres à présent, il en faisait plus de trente à l’origine et dominait la vallée de la Seine tout en permettant de garder un oeil vigilant du côté du plateau, en direction de la vallée de l’Epte et de la Normandie toute proche. Resté inchangé pendant des siècles, le donjon a beaucoup souffert pendant la Révolution. Le 2 octobre 1793, le conseil général de Seine et Oise ordonne sa destruction : le site pouvait devenir dangereux si les contre-révolutionnaires s’en emparaient. Mais c’est également à un symbole de la noblesse et de la monarchie que l’on s’attaque alors. Le donjon ne sera pas totalement démonté mais aura à subir les bombardements de la Seconde Guerre mondiale qui ont contribué à son érosion. Le seul moyen d’accéder au donjon est d’emprunter l’escalier souterrain creusé dans la falaise, qui relie le château du bas à celui du haut. Son tracé laisse penser qu’il a été percé par deux équipes allant à la rencontre l’une de l’autre. Il faut compter près de 250 marches pour arriver dans la cour intérieure, au pied du donjon. Arrondi vers la vallée, il est effilé en éperon vers le plateau, en forme d’amande. En effet, la tour est renforcée du côté par lequel elle était susceptible d’être attaquée. La falaise offrait quant à elle une protection naturelle. Le donjon mesure près de douze mètres de diamètre à l’extérieur. Les murs ont donc une épaisseur moyenne de trois mètres. L’éperon, quant à lui, est large de quatre mètres.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 1 Rue de l’Audience, 95780 La Roche-Guyon | 49.081112 1.628056


Château de Vigny
Château de Vigny
Ce grand château de style gothique, flanqué de cinq tours rondes et cantonné de fossés, fut acquis le 8 novembre 1867 par la famille des comtes Vitali, princes de Sant’Eusebio. Quoique à l’état d’abandon et confinant à la ruine, la bâtisse avait appartenu au meilleur monde… Antique seigneurie existante avant le XIe siècle, elle fut vendue en 1504 par Françoise de Rouvray de Saint Simon à Georges Ier Cardinal d’Amboise, aumônier de Louis XI et premier ministre de Louis XII. Celui-ci fera reconstruire le château qui demeurera dans sa famille jusqu’en 1555. Il passera, ensuite, au Connétable de Montmorency et à ses descendants. Enfin, à la famille de Rohan, princes de Soubise. Philippe comte Vitali fera réaliser par l’architecte Charles Cazot, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du château de très sérieux travaux de restauration allant jusqu’à rebâtir dans le style d’origine les parties ruinées, créer dépendances et douves en eau qui lui donnent l’aspect qu’il a encore de nos jours. Puis il réaménagera le château : meubles d’époque, tapisseries des Gobelins, toiles des XVe et XVIIe siècle, fera reboiser le parc clos et agrandira le domaine par l’acquisition de terres, bois, forêts, bâtiments principalement sur les communes de Vigny, Frémainville, Jambville, Longuesse, Avernes, Théméricourt et Seraincourt, qui porteront la propriété à 3800 hectares.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 1 rue Beaudoin 95450 VIGNY | 49.083302 1.933300


Domaine de Villarceaux
Joyau du patrimoine historique francilien, le domaine de Villarceaux joue de tous ses atouts pour séduire le visiteur. Multiple comme ses perspectives, ce site, tour à tour caché et dévoilé par un savant jeu de jardins, de terrasses et d’eau, propose au flâneur un voyage dans l’histoire et dans le temps. Le domaine de Villarceaux constitue aujourd’hui un ensemble unique par sa taille et sa diversité. Il comprend : un vieux château (Chateau du Bas) dont le charme actuel réside dans une certaine hétérogénéité et qui garde secrète l’histoire de sa construction. Aucun document écrit ne subsiste en effet apparemment à son sujet. Il conserve le nom de  » Manoir de Ninon « . un château construit d’un seul élan au milieu du XVIIIème siècle séduisant, au contraire, par sa sobriété et l’étonnante impression de force et de beauté qu’il dégage (le  » Château du Haut « ). enfin, un immense territoire qui comporte, au creux d’un vallon, un jardin « Renaissance » aux nombreuses sources (32 dit-on) que bordent pièces d’eau et étangs ; une saignée dans le bois du coteau dans l’axe du Château du Haut, au milieu d’un parc de 63 hectares dans un domaine total de 815 hectares au cœur du Vexin français. Villarceaux put ainsi vivre longtemps de ses revenus agricoles et piscicoles. Le parc de 63 hectares clos de murs et les bâtiments qui l’occupent ont été classés parmi les Monuments Historiques par arrêté ministériel du 10 septembre 1941. Depuis 1989, le conseil régional d’Ile-de-France a engagé un vaste programme de restauration du domaine, dans le cadre d’un bail de 99 ans signé avec la Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’Homme. Les bâtiments ont été restaurés, sous la conduite de Pierre-André Lablaude, Architecte en Chef des Monuments Historiques.
Site Internet | Contribution | Réserver vos Billets Découvrir d'avantage sur ce lieu 95710 Chaussy | 49.123055 1.705833


Musée des Tramways (MTVS)
Musée des Tramways (MTVS)
Le Musée des Tramways à Vapeur et des chemins de fer Secondaires français (MTVS) a réuni une des plus importantes et des plus variées collections françaises de matériels ferroviaires des anciens chemins de secondaires français qui desservaient nos campagnes de 1880 à 1970. Environs 80 véhicules historiques sont préservés et représentent 34 départements. Une vingtaine a été rénovée et remise en état de marche. D’autres ont été remis en état de présentation. Reconnaissance du travail réalisé par les bénévoles de l’association, 34 véhicules sont protégés par les Monuments Historiques. Le Musée est implanté en gare de Valmondois à Butry-sur-Oise dans le Val d’Oise. Pendant la saison estivale, il est possible d’emprunter, sur un court trajet, un train historique du XIX ème Siècle. ouverture :1er mai au 1er week en d’octobre tous les dimanches et jours fériés de 14h30 à 18h Petite balade en train le 1er et 3ème dimanches du mois. Accès Parking de la gare de Valmondois à Butry sur Oise.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu Mairie de Butry – 95430 Butry-sur-Oise | 49.092381 2.202433


Musée départemental des sapeurs-pompiers du Val d’Oise
Amorcée en 1974 par deux sapeurs-pompiers professionnels, complétée au fil des ans grâce au patient travail de collecte des Amis du Musée, la collection compte aujourd’hui quelques 6 000 pièces provenant pour la plupart du Val-d’Oise. D’abord présentée au sous-sol du Centre de secours des sapeurs-pompiers d’Osny, elle se déploie depuis 1998 dans les écuries du château de Grouchy. Ce patrimoine s’articule en cinq grands thèmes : véhicules, matériel d’incendie et de secours, uniformes, casques et coiffes de 1830 à 1960, témoignages sur la vie du corps départemental des « soldats du feu », ainsi qu’une collection de jouets unique en France.
Site Internet | Contribution Rue William Thornley Château de Grouchy 95520 Osny | 49.065826 2.062843


Musée archéologique du Val-d’Oise
Le musée archéologique départemental du Val d’Oise, ouvert en 1983, est labellisé « musée de France » depuis 2004. Il présente de nombreux objets provenant de fouilles réalisées dans le Val d’Oise et notamment 35000 objets (monnaie, poteries, sculptures…) datées du Paléolithique au Moyen Âge. On y trouve la plus grande collection de stèles mérovingiennes en France. 2 salles sont consacrées au site archéologique gallo-romain de Genainville (les Vaux de la Celle). Les collections sont exposées selon un parcours chronologique de la Préhistoire au Moyen-Age. L’archéologie contemporaine est représentée dans une salle présentant les statues soviétiques découvertes en 2004 à Baillet en France. Ces statues décoraient à l’origine l’entrée du pavillon de l’URSS à l’exposition universelle de Paris en 1937.
Site Internet | Contribution Place du Château 95 450 GUIRY-EN-VEXIN | 49.109344 1.849871


Parc Aventure Land
Le parc Aventure Land propose de multiples loisirs pour la famille et les enfants en pleine nature.De grands parcours dans la forêt pour petits et grands, des jeux d’eau pour rafraîchir tout le monde lors des grosses chaleurs, détente dans un parc fleuri, des structures gonflables, des vélos rigolos et une mini-ferme! Une journée inoubliable entre amis ou en famille!!
Site Internet | Contribution RD 14, Sortie 19, 95420 Magny en Vexin | 49.148113 1.805322

Add Your Comment