Sites Touristiques de la Meuse

Author: | Posted in les cartes de France No comments



Grottes de la Falouse
Grottes de la Falouse
La Meuse décrit ici une grande courbe, bordée sur sa rive occidentale par 400m de Fronts de taille percés d’une quinzaine de galeries souterraines.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 55100 Belleray | 49.123440 5.408396


Citadelle souterraine de Verdun
Citadelle souterraine de Verdun
La citadelle de Verdun, construite vers 1624 et ne fut, contrairement à ce qui est généralement pensé, pas remaniée par Vauban, mais par un de ces disciples, 50 ans plus tard, est une citadelle à sept bastions. Après 1870, Verdun entra dans le système défensif de Séré de Rivières, complété bien à l’extérieur de la ville par des forts telle que celui de Douaumont, de Souville ou encore celui de Vaux. Les galeries de la citadelle souterraine de Verdun ont été les témoins des moments les plus importants de la Première Guerre mondiale. De 1890 à 1914 sous la direction du commandant Guinot, on creusa sur 7 km des galeries souterraines, permettant d’abriter 50 000 hommes au maximum, un moulin et de nombreux magasins d’armement : vente d’armes, de poudre, etc. Durant la guerre, la citadelle a servi de centre logistique. Comme l’explique l’Histoire du soldat inconnu, c’est le 10 novembre 1920, en fin de matinée, qu’a lieu la cérémonie de désignation du soldat inconnu qui doit reposer sous l’Arc de Triomphe de Paris. Huit cercueils, recouverts d’un drapeau tricolore, sont alignés dans une galerie souterraine de la citadelle de Verdun transformée en chapelle ardente. Le soldat Auguste Thin, le dernier du régiment 132 d’infanterie, vêtu d’un uniforme neuf, est chargé de choisir un cercueil. Le ministre des Pensions André Maginot lui demande, en lui présentant un bouquet de fleurs, de le déposer sur un des huit cercueils. Il a choisi le 6e cercueil car la somme des chiffres de son régiment (132) est égale à 6. Aujourd’hui, une partie des galeries de la citadelle souterraine se visite. On y découvre la vie des soldats durant la Grande Guerre.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu Avenue du 5ème R.A.P. 55100 Verdun | 49.158077 5.376542


Musée des Poupées Petitcollin
Musée des Poupées Petitcollin
Etain, patrie des baigneurs Petitcollin depuis 1860 vous invite au voyage… Assistez à la naissance de poupées et baigneurs 100 % « made in France ». Dernière fabrique française de baigneurs, poupons et poupées traditionnels encore en activité, L’atelier Petitcollin vous révèle ses secrets de fabrication centenaires. Au fil de la visite, découvrez les différentes étapes de production, du travail de la matière brute au produit fini. A deux pas de la fabrique, plongez au cœur de l’histoire de cette entreprise emblématique… Petitcollin vous invite à remonter le temps à travers un parcours thématique de toute beauté : images et documents d’époque, modèles mythiques, bébés et poupées à jouer… pour que le rêve ne s’arrête jamais.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu Rue des Casernes 55400 ETAIN | 49.210308 5.643539


Bar le Duc
Bar le Duc
Bar-le-Duc est le point de départ de la Voie sacrée qui, lors de la Première Guerre mondiale, permettait un accès à Verdun pour ravitailler les troupes françaises engagées dans les combats. La Ville redécouvre avec fierté son riche patrimoine et, tout particulièrement le quartier de la Ville haute, classé secteur sauvegardé en 1973. Depuis 2003, Bar-le-Duc a rejoint le réseau national des « Villes et Pays d’Art et d’Histoire ».
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 55000 Bar-le-Duc | 48.771942 5.160278