Châteaux et Monuments des Pyrénées-Orientales

Author: | Posted in les cartes de France No comments



Château de Castelnou
Château de Castelnou
Le château de Castelnou fut créé en 988 et marque le début de la féodalité en Catalogne Nord suite à la marche d’Espagne. Témoin d’un glorieux passé Catalan, il demeure pour l’essentiel l’exemple le plus archaïque de forteresse médiévale subsistant dans le Roussillon. Aujourd’hui, le Château renferme de véritables trésors de culture et de connais-sance. Des expositions permanentes d’armures, costumes médiévaux, archers. Au fil des pièces, vous contemplerez la reconstitution de scènes de la vie féodale. Sont aussi à découvrir plusieurs expositions, patchworks et sculptures et un splendide parc méditerranéen proposant près d’une soixantaine d’espèces végétales différentes.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 66300 Castelnou | 42.618889 2.702780


Château royal de Collioure
Superbe citadelle dont les fondations plongent dans la mer, le château de Collioure fut construit sur les restes de constructions romaines, transformées par la suite à l’époque wisigothique et citées pour la première fois en 673. Depuis la fin de la guerre le bâtiment appartient au département des Pyrénées-Orientales, qui organise souvent des expositions temporaires. Il est parfois appelé château des templiers, c’est une erreur dans la mesure où il était construit bien avant l’arrivée des templiers en Roussillon, à l’époque carolingienne. La confusion vient du fait qu’ils avaient eux aussi un château à Collioure, mais il ne s’agissait que d’une maison forte, sans commune mesure avec la place forte dont on parle ici. De nos jours le château de Collioure a un donjon carré formé de salles superposées et voûtées d’ogives. Lorsque les rois d’Aragon l’on récupéré ils firent construire la salle des frères du couvent des templiers.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 66190 Collioure | 42.525597 3.084991


Fort Lagarde de Prats-de-Mollo-la-preste
Fort Lagarde de Prats-de-Mollo-la-preste
Destiné à surveiller la frontière franco-espagnole, le Fort Lagarde domine la ville fortifiée de Prats de Mollo. Au cœur du monument, une tour à signaux médiévale domine le donjon, renforcé à partir de 1686 par Vauban. Une voie de repli militaire relie le Fort à la ville créant ainsi un ensemble architectural remarquable.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 66230 Prats-de-mollo-la-preste | 42.407223 2.481389


Fort Libéria
Ce fort fut construit par Vauban en 1681 et fortifié sous Napoléon III. Le fort, bien visible, domine la ville fortifiée de Villefranche-de-Conflent avec des chemins de ronde, des galeries de contrescarpe, des bastions, une chapelle, un musée archéologique, spéléologique et un souterrain de 734 marches et la prison des dames où de nombreuses empoisonneuses y furent enchaînées.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 66500 Villefranche-de-Conflent | 42.590000 2.364722


Palais des rois de Majorque
Palais des rois de Majorque
Le palais des rois de Majorque est né de la volonté de Jacques II qui désirait une demeure dans sa capitale continentale. En effet depuis 1276 le royaume de Majorque fut créé sur une partie du royaume d’Aragon, exactement en prenant les îles Baléares, la ville de Montpellier et le Roussillon et la Cerdagne. Le château fut commencé avant 1274, c’est à dire deux ans avant le décès de Jacques 1er, évènement qui marqua officiellement la séparation des deux royaumes. Jacques 1er avait donc fait savoir bien avant son intention de séparer en deux son royaume. Sa construction se déroula sur 35 ans, la fin étant marquée par la consécration des chapelles en 1309.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 66000 Perpignan | 42.693905 2.895678


Forteresse de Salses
C’est à Salses, petit village du Nord du Roussillon que se dresse le plus bel exemple d’architecture militaire dite "de transition". Il s’agit d’un fort d’une forme rectangulaire (115 mètres de long sur 90 de large) possédant une tour cylindrique placée à chaque angle. Il a été construit profondément enfoui dans le sol de façon a se dérober en partie aux vues et aux coups de l’ennemi. Les tours d’angle, qui sont des tours d’artillerie, sont largement ventilées par des gaines verticales cylindriques autour desquels s’enroulent les escaliers en colimaçon qui mènent sur la partie supérieure. Ces gaines, que trop de personnes prennent encore pour des oubliettes, servaient aussi de communication acoustique. Les murs ont une épaisseur de 10 à 12 mètres de maçonnerie pleine et sont entourés d’une galerie d’escarpe qui joue à la fois le rôle de galerie d’écoute et de galerie de contre-mine.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 66600 Salses-le-Château | 42.839722 2.918333


Château d’Ultrère
Château d'Ultrère
Le château d’Ultrère se dresse sur un éperon rocheux aride surveillant toute la plaine du Roussillon, ainsi que les gorges de Lavail. Il fait partie d’un ensemble de fortifications (dont la tour de guet de la Massane et l’ancien château de Montbram, situé au-dessus du hameau de Lavail) destinées à défendre et surveiller un passage naturel entre le Roussillon et la Catalogne. Ce point hautement stratégique fut fortifié par les Romains, probablement au moment de la conquête de la Péninsule Ibérique, mais le château n’est mentionné dans aucun écrit romain connu à ce jour. Cependant un érudit perpignanais, Alart, au supposa que la construction remonterait à l’époque des guerres de Sertonius, Pompée et Jules César (82 – 47 avant J.-C.) qui se disputèrent la possession du Roussillon à de nombreuses reprises.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 66700 Argelès-sur-Mer | 42.515556 2.979167


Château de Canet-en-Roussillon
Le château de Canet est une pure production des francs du XIe siècle. A cette époque, le Roussillon avait été repris sur les Sarrasins depuis plus de 150 ans et les pionniers francs, venus coloniser la région à partir du Nord de l’actuelle France, avaient pu s’organiser. Dans la bande marécageuse qui longeait la plage, quelques personnes s’étaient fédérées, formant un embryon de village, sur une petite colline qui permettait de ne pas être dans les marées. C’est sur cette colline, facilement défendable, que fut construit un château nommé dans les textes "Castellum de Caned". Il est cité une première fois en 1013, puis une seconde en 1017 sous celui de "Villa de Caneto" (Une villa, à l’époque, représentait un petit village. En 1052, nous avons encore une trace écrite de ce château, indiqué "Canetum". Le château devint rapidement le siège de la vicomté de Canet, dont les membres formèrent une famille puissante au XIIe.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 66140 Canet-en-Roussillon | 42.708267 3.008165


Pont du Diable à Céret
Pont du Diable à Céret
Le Pont du Diable ou Vieux Pont de Céret est un pont de pierre à arche unique datant du xive siècle. Il se trouve dans la ville de Céret dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon dans le sud de France. Cette Construction audacieuse et curieuse enjambe la rivière du Tech avec son arche de 45 mètres. La clef de la voûte se situe à 22m30 de hauteur.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu | 42.495541 2.744260