Châteaux et Monuments des Pyrénées-Atlantiques

Author: | Posted in les cartes de France No comments



Château d’Urtubie
Par autorisation du roi Edouard III d’angleterre, Martin d’Urtubie entreprend en 1341 la construction d’un château qui sera en partie rasé par sa femme puis reconstruit dans la première moitié du XVIe siècle. Il subira une dernière transformation en 1745. Du XIVe siècle subsistent le donjon fortifié, la muraille avec son chemin de ronde et la poterie flanquée de deux tours. Au XVI e siècle furent édifiés le corps de logis Renaissance et la tour abritant un escalier de pierre à vis. Encore agrandi au XVIIIe siècle, le château a vu son décor intérieur remanié. Il comporte une collection de tapisseries de Bruxelles du XVIe siècle.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64122 Urrugne | 43.366661 -1.688330


Château d’Abbadie
Château d'Abbadie
Dressé face à l’océan, le château d’Antoine d’Abbadie a été construit par Eugène Viollet Le Duc entre 1860 et 1870. Antoine d’Abbadie (1810-1897), savant hors du commun était passionné de géographie, d’astronomie et de culture orientale. Il réalisa la première cartographie de l’Ethiopie. Fortement attaché au Pays basque, il sera un ardent défenseur de sa langue et de sa culture. D’architecture néo gothique, l’édifice est inspiré des modèles de châteaux forts du Moyen âge et porte la marque de la passion orientaliste de son propriétaire (décoration inspirée par les nombreux voyages du savant, fresques aux symboles africains… ). Il abrite un ancien observatoire d’astronomie et une chapelle où Antoine d’Abbadie est enterré. Il léguera sa magnifique demeure à l’Académie des Sciences.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64700 Hendaye | 43.377499 -1.749170


Château de Bellocq
Château de Bellocq
Le château de Bellocq a trouvé sa place au sein d’une bastide traditionnelle du 13ème siècle. Remanié par Gaston Fébus, seigneur des Pyrénées et personnage incontournable dans l’histoire du Sud-Ouest, il est agencé autour d’une porte d’entrée formée par une tour carrée et quatre tours rondes, censées être plus résistantes aux armes. Louis XIII a ordonné son démantèlement de peur qu’il soit annexé par les Protestants.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64270 Bellocq | 43.517502 -0.914170


Château de Bidache
Seules trois grosses tours rondes, au nord-ouest et au sud, témoignent du château médiéval détruit en 1523 par les troupes de Charles Quint, en représailles à l’échec rencontré à Bayonne, dont le maire était alors Jean II, seigneur de Gramont. Le château sera alors rapidement remis en état par des ajouts Renaissance, tout en conservant le principe des éléments défensifs médiévaux. Au XVIIe siècle, d’importants travaux, influencés par l’architecture Louis XIII, alors en vogue dans la région parisienne, sont confiés à l’architecte Louis de Mihet, également responsable des travaux des fortifications de Bayonne. La construction de jardins et de terrasses date de cette époque. Les derniers travaux seront réalisés au début du XVIIIe siècle avec la mise en place de la monumentale porte d’entrée au fronton triangulaire. En 1793, le château et ses dépendances furent confisqués au profit de la Nation et un hôpital militaire y fut installé pendant quelques mois. L’édifice était vide quand, dans la nuit du 22 au 23 février 1796, un incendie le ravagea.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64520 Bidache | 43.487499 -1.138330


Château d’Eliçabéa
Château d'Eliçabéa
Le château est bâti de 1660 à 1663 pour le compte de Jean-Armand du Peyrer, comte de Tréville et ancien Capitaine Lieutenant de la compagnie des mousquetaires de Louis XIII, immortalisé par Alexandre Dumas dans son roman Les Trois Mousquetaires. François Mansart en aurait dessiné les plans. Occupant une terrasse dominant le Saison, il fait face aux montagnes de Haute-Soule. Il comporte deux étages. Sa façade principale est ornée de fenêtres à meneaux et encadrée de deux avantcorps. Le parc à l’anglaise, planté au milieu du XIXe siècle, occupe une superficie de 6 hectares.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64470 Trois-Villes | 43.131111 -0.877500


Hôtel du Palais
L’Hôtel du Palais est un palace situé sur la commune de Biarritz, dans le département français des Pyrénées-Atlantiques. Ses façades et ses toitures sont inscrites aux monuments historiques par arrêté du 24 décembre 1993. L’édifice est à l’origine la résidence d’été de l’impératrice Eugénie, épouse de l’empereur Napoléon III. Il est construit en 1854 dans un style Second Empire. Dénommé alors Villa Eugénie, il gardera ce nom jusqu’en 1893, date à laquelle il est transformé en palace et renommé Hôtel du Palais. Il est aujourd’hui classé 5 étoiles.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64200 Biarritz | 43.486526 -1.555896


Château de Marracq
Château de Marracq
Le château de Marracq est un château situé à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques ; Aquitaine), dont il ne reste aujourd’hui que des ruines. Au nord du château se trouve le collège Marracq. Il a été construit au début du XVIIIe siècle par Marie-Anne de Neubourg, reine d’Espagne en exil. Il n’a jamais été réellement habité. Napoléon Ier y a séjourné et en a fait un de ses palais impériaux. C’est ici aussi qu’a été signé l’abdication des Bourbons d’Espagne en 1808 en faveur de Napoléon Ier, qui installa son frère Joseph Bonaparte sur le trône. Aujourd’hui, c’est un monument classé, qui appartient à la ville de Bayonne.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64100 Bayonne | 43.479858 -1.483530


Château de Mauléon
Château de Mauléon
Le château de Mauléon, dit le vieux château, se situe sur la commune de Mauléon-Licharre, dans le département français des Pyrénées-Atlantiques. Il est classé monument historique le 4 mai 1925. Le château est équipé de trois tours elliptiques et accessible par un pont à trois arches qui mène au pont-levis. Passé le porche, on découvre une grande cour dont l’austérité est le fruit de sa ceinture de remparts surmontée sur toute sa longueur d’un chemin de ronde que l’on peut arpenter et ainsi découvrir le superbe panorama sur la vallée.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64130 Mauléon | 43.219158 -0.886388


Château de Montaner
Château de Montaner
Le donjon de Montaner s’élève à près de 40 m de hauteur, surgissant d’un carré parfait (symbole médiéval de l’Harmonie) de 13,70m de côté. L’écusson des Foix-Béarn et la devise, « Febus me fe », finement sculptés dans dans un magnifique calcaire surmontent la porte d’entrée – tel un sceau alliant force et raffinement.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64460 Montaner | 43.349167 -0.012500


Château de Morlanne
Château de Morlanne
Dressée en 1373, par le demi-frère de Gaston Fébus, cette forteresse de brique a fait l’objet d’une restauration exemplaire. Raymond Ritter, érudit passionné d’histoire, de littérature et d’art, et Hélène, son épouse, ont recréé l’architecture originelle. Le Château paraît avoir traversé, intact, les six siècles de son histoire. Il domine le village, dont la rue principale bordée de vieilles demeures du XVIIè et XVIIIè, le relie à la Maison Belluix et l’église fortifiée du XIVè siècle.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64370 MORLANNE | 43.509998 -0.535550


Château de Pau
C’est probablement avant le XIe siècle qu’a été construite la première fortification en bois, sur un éperon rocheux situé entre le Gave de Pau et l’un de ses affluents, le Hédas. Sous l’influence de l’architecture civile du milieu du XIVe siècle, comme le palais des rois de Majorque à Perpignan, il fait appel à la brique, matériau souple et facile à utiliser pour construire le lourd et haut donjon Fébus de 33 mètres de haut et la tour dite de la Monnaie, au pied du château. Le lieu connaît de nombreux remaniements jusqu’à la fin du XIXe siècle. Devenu palais royal, il s’agrémente d’extraordinaires jardins et c’est là que naît le 13 décembre 1553 le futur Henri IV. En 1830, le décor intérieur est entièrement recréé dans l’esprit de la Renaissance, mais aussi dans un souci de confort qu’impose une cour royale du XIXe siècle. Après la chute du Second Empire en 1870, le château de Pau garde pendant quelques années sa vocation de demeure prestigieuse. On y organise des conférences et des expositions, et c’est tout naturellement qu’il devient, en 1929, musée national.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64000 Pau | 43.294724 -0.375000


Fort du Portalet
Fort du Portalet
Construit en 1846 sous ordre de Louis Philippe pour garder la frontière des Pyrénées. Installé contre une falaise dominant le gave d’Aspe, il fait face au chemin de la Mâture. Chargé de protéger la route du col du Somport contre des incursions espagnoles il doit sa célébrité aux personnalités politiques qui y furent internées sous le régime de Vichy Blum, Daladier, Reynaud, Mandel, Gamelin… puis, après guerre Pétain. Classé monument historique en 2005, il est en cours de restauration et ouvert à la visite en été, sur réservation auprès de l’Office de Tourisme.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 64490 Etsaut | 42.886452 -0.562727