Châteaux et Monuments de l’Ariège

Author: | Posted in les cartes de France No comments



Château de Montségur
Château de Montségur
Avant de s’élancer à l’assaut du « Pog », le sentier passe à proximité de la stèle élevée en 1960 « aux martyrs du pur amour chrétien ». Le câteau occupe un site dominant des à-pic de plusieurs centaines de mètres et offre un panorama remarquable sur les rides du Plantaurel, la coupure de la vallée de l’Aude et le massif du Saint-Barthélemy. La forteresse, de plan pentagonal, épouse le contour de la plate-forme du sommet. On y accède par une porte au sud. Autour de la cour intérieure divers bâtiments (logis, annexes) étaient adossés au rempart. Autrefois une porte au 1er étage du donjon permettait d’y accéder à partir du rempart. Un escalier intérieur menait à la salle basse, réservée à la défense et à l’entrepôt de vivres. Aujourd’hui on atteint la salle basse en contournant l’enceinte par la porte nord et par une brèche qui donne sur l’ancienne citerne. Deux meurtrières de la salle reçoivent le soleil du soistice d’été de telle sorte que la lumière ressorte par les deux meurtrières qui leur font face. Au pied du donjon, côté nord-ouest, les vestiges du « village Cathare » sont en cours de fouilles.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 09300 Montségur | 42.875561 1.832500


Château de Foix
Château de Foix
Le Château des comtes de Foix, avec ses hautes murailles, ses trois tours se dresse au confluent de l’Arget et de l’Ariège sur un imposant piton rocheux qui domine la ville médiévale de Foix et offre un beau point de vue panoramique sur le paysage des Pyrénées. La visite du Château permet de découvrir l’Architecture de ce monument ainsi que des expositions permettant d’aborder différents aspects de la vie au Moyen-âge dans le comté de Foix et l’Ariège. Imprenable, le château de Foix est toujours intact. Le visiter, c’est retrouver l’atmosphère des forteresses médiévales.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 09000 Foix | 42.965561 1.605000


Château de Lagarde
Ruines du château : enceinte rectangulaire (45 x 52 m) avec 4 tours rectangulaires. Les murs de 2 mètres d’épaisseur sont couronnés de structures porteuses, probablement pour supporter des hourds ou mâchicoulis. Il fut construit dans la première moitié du XIVe siècle par les sires de Lévis, héritiers de Guy de Lévy. Ce dernier avait vécu un conflit sur ses possessions (Calzan, Lagarde, La Digne, …) avec l’abbaye de Lagrasse. Maître Thédise, juriste de la croisade, partagea les différents domaines, objets du litige, entre Simon-de-Montfort, le monastère de Camon et l’abbaye de Lagrasse. Il est encore aujourd’hui propriété privée, et il n’est donc pas possible d’y pénétrer sans autorisation. Malheureusement, l’entretien important que nécessiterait un tel ouvrage pénalise sa mise en valeur. Perdu au milieu d’herbes dépassant un mètre, les ruines du château de Lagarde ne donnent pas un bon aperçu de ce qu’il devait être il y a encore quelques siècles.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 09500 Lagarde | 43.050560 1.935560


Château de Lordat
Dans son état actuel, en dépit des ravages du temps, le château de Lordat conserve une fière allure avec ses tours et ses hautes murailles. Classé monument historique, il demeure un remarquable spécimen de ce qu’était l’architecture militaire du Moyen-Age dans les Pyrénées ariégeoises. Cette balade vous propose de l’admirer sous tous ses angles, dans un tour qui vous permettra de découvrir également un ancien moulin (sur le ruisseau de Gérul), la chapelle romane d’Axiat et l’église romane de Vernaux. Un itinéraire fort en histoire, en patrimoine bâti d’architecture romane, des paysages remarquables, bref, un concentré de plaisir à apprécier en toute saison.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 09250 Lordat | 42.775829 1.748330


Château de Miglos
Château de Miglos
Au coeur des Pyrénées, sur un promontoire rocheux se dressent fièrement les ruines du château de Miglos. Perché à plus de 750m, la massive forteresse, lorsqu’elle sort du brouillard, présente son puissant donjon à la vallée du Vicdessos. Le château de Miglos couvre une superficie de 600m². De forme carrée (25m de coté en moyenne), l’ouvrage est positionné au nord d’une formation rocheuse elliptique de 90m de long sur 35m de large. L’habitation seigneuriale, placée sur la partie nord avait pleine vue sur la vallée. Une tour carrée de 15m de haut flanquait l’habitat et couvrait le coté ouest. A l’est, se trouvait une vaste salle à vocation militaire, percée de cinq meurtrières obliques pour couvrir le chemin d’accès. Dans la partie sud s’élevait un donjon de plus de 20m de haut. Sans voûte ni escalier, il servait de lieu de dépôt, d’observation, et d’ultime retranchement. Les murs avait une épaisseur pouvant allé jusqu’à 80cm et le tout était couronné de créneaux droits sans mâchicoulis. Au sud, une barbacane défendait l’entrée du château.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 09400 Miglos | 42.796669 1.590560


Château de Quérigut
Château de Quérigut
Situé sur un piton rocheux au centre du village de Quérigut, il ne reste aujourd’hui du château qu’une tour massive en ruine, qui était l’ancien donjon. Le château de Quérigut est mentionné dans un texte datant de 1208. Du XVe siècle jusqu’à la fin du XVIIe siècle, il fut plusieurs fois assiégé par les Espagnols. Une tentative de prendre le château échoue en 1495. En 1589, les assiégeants parviennent à le brûler. En 1607, Louis XIII y établit une garnison. Elle sera supprimée par un arrêt du Conseil d’État du 25 avril 1638. Le château sera de nouveau brûlé en 1676. En 1709, Louis XIV ordonne la remise en état du château et y établit de nouveau une garnison.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 09460 Quérigut | 42.699440 2.097780


Château de Roquefixade
Roquefixade signifie la « roche fissurée » et évoque l’énorme entaille naturelle comblée par la construction d’une arche de pierre du château. La forteresse épouse l’éperon rocheux. Les architectes royaux concentrent les éléments de défense sur le coté le plus vulnérable (le nord-est). Ils ne lésinent pas sur les moyens en entourant les batiments d’une première enceinte de 40 mètres de long (seule cette enceinte subsite partiellement). Le château comportait deux enceintes superposées à l’image d’un « 8 ». L’entrée du château se faisait par une avant-porte percée dans l’enceinte extérieure de « basse cour », puis on gravissait une rampe (le sentier piéton sur la gauche) et on franchissait enfin une tour-porte équipée d’un assommoir. L’entrée de la seconde enceinte, (il reste quelques vestiges), la plus élevée comportait deux portes successives étroites.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 09300 Roquefixade | 42.938889 1.753330


Château d’Usson
Château d'Usson
Le château d’Usson, perché sur son piton à 923m, contrôlait autrefois l’accès en Donezan par la vallée de l’Aude. Son histoire est plus que millénaire. En 1035 il était propriété des comtes de Cerdagne mais sa construction semble antérieure à cette date. Il appartint ensuite aux comtes de Barcelone puis au royaume d’Aragon. En 1208 Pierre II d’Aragon céda le château et les terres du Donezan au comte de Foix Raymond Roger. Dernier comte de Foix, Henri IV l’annexa au royaume de France.
Site Internet | Contribution Découvrir d'avantage sur ce lieu 09460 Donezan | 42.735561 2.087500