Les plus beaux sites touristiques et naturels du département du Loiret

Sully vagues

Venez profiter de son bassin ludique (banquette à bulles, eau à 27°c), de sa pataugeoire pour les petits, de son bassin sportif (profondeur de 0,80m à 1,60m), de son toboggan géant (glissade sur 42m), de son bassin à vagues et de son jacuzzi à 30°c..

Average: 2 (1 vote)

Arboretum National des Barres

Arboretum National des Barres By Basicdesign CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons

Ancienne propriété de la famille de Vilmorin datant du XIXème siècle, l'Arboretum national des Barres s'est enrichi au fil des ans grâce aux découvertes de célèbres botanistes, et rassemble aujourd'hui l'une des plus riches collections d'arbres et d'arbustes en provenance des cinq continents.

Average: 2 (1 vote)

Parc floral de la Source

Parc floral de la Source By Gentil Hibou (Own work) CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Ce parc paysager visité par Voltaire, ami de Lord Bolingbroke, a été totalement remanié pour les Floralies Internationales de 1967.

Depuis 1995, le département du Loiret et la ville d'Orléans copropriétaires procèdent à sa rénovation. Charme d'une promenade dans les jardins de fougères, de roses et de dahlias sous des chênes centenaires.

Découverte insolite de la mystérieuse source du Loiret dominée par la Grande Volière, élégante et d'une architecture novatrice.

Aucun vote pour le moment

Musée de la Résistance de Lorris

Musée de la Résistance de Lorris

Installé dans l'ancienne gare, le musée présente de nombreux objets et documents éloquents sur la Seconde Guerre mondiale, la collaboration, la vie quotidienne des Français sous l'Occupation, la Résistance intérieure et extérieure, les maquis et la Libération, l'internement et la Déportation.

Lieu de Résistance et d'implantation de trois camps d'internement à Pithiviers, Beaune-la-Rolande et Jargeau, le Loiret est un territoire incontournable dans l'histoire nationale entre 1939 et 1945.

Aucun vote pour le moment

Yèvre-le-Châtel

Yèvre-le-Châtel

Situé sur un éperon, à la limite des anciens évêchés d'Orléans et de Sens, dont l'Essonne et la Rimarde marquaient la frontière, Yèvre-le-Châtel fut très tôt fortifié.

Average: 2 (1 vote)

Les rochers de Malesherbes

Les rochers de Malesherbes

Rochers érodés semblables à ceux de Fontainebleau (tout proche). Ils sont en fait situés sur la commune de Buthiers, en Ile-de-France.
Ce magnifique ensemble de rochers est lieu où l'on peut faire de l'escalade, de la varappe et de très belles promenades.

Average: 3.6 (7 votes)

La source du Loiret

Source du Loiret

Une des curiosités majeures du parc Floral d'Orléans. Il s'agit d'une résurgence de la Loire après une circulation en profondeur des eaux sur 14km dans les calcaires de Beauce. Il a fallu attendre 1901 pour constater ce phénomène grâce à la fluorescine déversée en amont dans les eaux de la Loire près de Châteauneuf-sur-Loire. Les eaux du Loiret sont toujours tièdes, 12° environ, y compris en hiver.
Il n'existe pas une source mais des sources :
le Gouffre situé à la confluence avec le Dhuy.

Average: 2.5 (2 votes)

Château de La Bussière

Le Château de La Bussière dit Château des Pêcheurs est un exemple tout à fait remarquable de l'architecture en brique du XVIIIeme siècle. Il est isolé sur un étang de six hectares, dans un vaste parc dessiné par Le Nôtre.

Aucun vote pour le moment

Château de Chamerolles

Bâti à l'aube de la Renaissance par Lancelot 1er du Lac, selon les plans d'une forteresse médiévale, Chamerolles dresse ses tours au coeur d'un pays d'étangs, au cœur de la Beauce et de la Gâtine. Il fut au XVIIe siècle un haut-lieu du protestantisme, avant d'être rendu à une vocation plus résidentielle.

Aucun vote pour le moment

Château de la Ferté

Château privé et habité depuis 350 ans. La Ferté est le château le plus visité du département : 50.000 visiteurs par an. Le parc, de 40 hectares, a été aménagé en jardin à la française dès les années 1630 puis modifié en parc paysager à partir de 1822.

Average: 1 (1 vote)

Pages