Les plus beaux sites touristiques et naturels du département du Cher

Parc Floral d'Apremont-sur-Allier

Parc Floral d'Apremont-sur-Allier

Sur les bords de l'Allier, au coeur d'un village médiéval classé parmi "les plus beaux villages de France", ce parc floral est une féerie de senteurs et de couleurs.

Au gré de la promenade, le visiteur évolue dans une chatoyante variété de fleurs, de plantes et d'arbres.

Dans ce cadre végétal unique, un pont chinois, un pavillon turc et un belvédère, renouent avec la tradition des "constructions de fantaisie" du XVIIIe siècle.

Un petit paradis pour les amoureux de la nature !

Average: 2.5 (2 votes)

Abbaye de Noirlac

Abbaye de Noirlac By Manfred Heyde CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

L'abbaye de Noirlac est une abbaye cistercienne du Cher, construite dans le deuxième tiers du xiie siècle. Fondée en 1136, grâce à la donation d'Ebbe VI de Charenton, par un petit groupe de moines venus de l'abbaye de Clairvaux (Bourgogne), elle se nomme alors Maison-Dieu et ne prend le nom de Noirlac (à cause de l'étang qui la bordait) qu'en 1290.

Average: 3.5 (2 votes)

Les Jardins d'Orsan

Les Jardins d'Orsan photo de prieuredorsan.com

Les jardins du prieuré Notre-Dame d'Orsan sont des jardins d'inspiration monastique médiévale situés au cœur du prieuré d'Orsan, un prieuré fontevriste fondé au xiie siècle par Robert d'Arbrissel, sur le territoire de la commune de Maisonnais, dans le département du Cher, en France.

Ces jardins portent le label « jardin remarquable » décerné par le Ministère de la Culture.

Average: 3 (1 vote)

Apremont-sur-Allier

Apremont-sur-Allier © Tous Droits Réservés  par otof2010

Le petit village d'Apremont est installé sur les bords de l'Allier, à la frontière de la Bourgogne et du Berry : il est dominé par un très beau château. De la forteresse médiévale, il ne reste aujourd'hui que cinq tours crénelées, le château ayant été partiellement reconstruit au XVe siècle, puis embelli au XVIIe siècle. Il appartient à la même famille depuis 1722. Le village, avec ses maisons en grès dorés, toutes fleuries, s'étire au pied du château.

Average: 4 (1 vote)

Cathédrale Saint-Étienne de Bourges

La cathédrale Saint-Etienne de Bourges

Admirable par ses proportions et l'unité de sa conception, la cathédrale Saint-Etienne de Bourges, construite entre la fin du XIIe siècle et la fin du XIIIe siècle, est l'un des grands chefs-d'oeuvre de l'art gothique. Son tympan, ses sculptures et ses vitraux sont particulièrement remarquables. Par-delà sa beauté architecturale, elle témoigne de la puissance du christianisme dans la France médiévale.

Average: 4.3 (3 votes)

Château de Sagonne

Le château de Sagonne fut habité par les comtes de Sancerre, les Amboise, puis par Gabrielle d'Estrées et par Jules Hardouin-Mansart, l'architecte du château de Versailles. Il est séparé d'un village médiéval par une enceinte et des douves. L'énorme donjon abrite une chapelle et deux chambres à décor peint. Armes et souvenirs de ceux qui demeurèrent au château de Sagonne sont présentés.

Average: 1 (1 vote)

Château de Blosset

Le château médiéval de Bourdeilles, restauré au 16e siècle, fut transformé à partir de 1771 en un château moderne pour Paul de Blosset, chevalier de l' ordre de Saint-Louis et ambassadeur.

Aucun vote pour le moment

Château de Culan

Le château de Culan est une forteresse médiévale situé sur la commune de Culan, dans le Cher et la Région Centre.Le château, inscrit au début du XXe siècle sur la liste des Monuments Historiques et classé (murs et toitures) en 1956, a connu une histoire tourmentée.

Aucun vote pour le moment

Château de Meillant

Remarquable pour son gothique flamboyant, l’édification du château débute en 1473 par la famille d’Amboise.

Aujourd’hui, il appartient à la famille Rochechouart de Mortemart (une des plus anciennes familles de France).
Pour l'anecdote, Madame de Montespan, maîtresse de Louis XIV, était une Mortemart.

Aucun vote pour le moment

Château de la Verrerie

Le château ne fut pas construit avant la fin du XVe siècle, période pendant laquelle Béraud Stuart, petit-fils de Jean Stuart, à son retour de la campagne d’Italie, fait ériger le corps de logis principal dans le prolongement de la Chapelle et qui rejoint la Galerie « Renaissance » construite en 1525 par Robert Stuart, gendre de Béraud Stuart et compagnon d’armes de Bayard.

Average: 3 (1 vote)

Pages