Les plus beaux sites touristiques et naturels de Corse

Carte Corse

Le rocher de l'Oriu de Canni

Le rocher de l'Oriu de Canni

Dans le hameau de Canni, un rocher pointu creusé par l'érosion et aménagé en maison ("oriu").

Average: 5 (1 vote)

L'arche du Capo Tafonato

Le trou du Capu Tafunatu

Arche du Capo Tafonato (ou Capu Tafunatu) Pas une arche à proprement parler, plutôt un vaste trou (35m x 10m) dans une barre rocheuse.

Average: 2 (1 vote)

l'arche du Trou de la Bombe

Arche du Trou de la Bombe

La partie montagneuse renferme de nombreux sommets granitiques et constitue un site particulièrement favorable au développement forestier. Pins larrici, sapins et châtaigniers recouvrent en effet plus de la moitié du territoire communal.

Au sud de Bavella, un sentier permet de rejoindre en une heure le Col de Velacu, d'où on découvre "U Compuleddu", appelé aussi "Trou de la Bombe", une curiosité de 8 mètres de diamètre.

No votes yet

L'archipel des Lavezzi

L'archipel des Lavezzi

De la Corse à la Sardaigne, quelques kilomètres seulement séparent ces îles mais beaucoup de marins ont brisé leur navires sur ces terribles ecueils comme en témoignent les cimetières marins de Furcone et de l'Archiarino et le souvenir du naufrage de La Sémillante où en 1855 au cours duquel périrent 750 hommes.
Depuis le Phare de Lavezzi veille sur ce détroit et ces magnifiques Iles de granite .

No votes yet

Le chaos de Bocca Rezza

Le chaos de Bocca Rezza

Chaos rocheux, dans la forêt de Bonifato.

No votes yet

le désert des Agriates

Le désert des Agriates

Coincé entre le Cap Corse et la Balagne, le désert des Agriates est une zone hostile et mystérieuse. Sur 35 km, la route offre une succession d'horizons lunaires : maquis à perte de vue, montagnes désertiques, avec, au loin, le golfe de Saint-Florent. Rien ne vient gâcher la vue : les maisons se comptent sur les doigts d'une main.

Average: 2 (2 votes)

Les gorges de la Restonica

Les gorges de la Restonica

Parallèle à la rivière Tavignano, la Restonica prend sa source à 1711 m d'altitude dans le massif du Rotondo, et après 14 km d'une course mouvementée à travers des gorges profondes, rejoint à 400 m d'altitude le Tavignano.

Average: 4.5 (4 votes)

Sant Antonino

Sant Antonino

L'origine du village remonterait au IXe siècle, d'après la légende d'Ugo Colonna et de ses compagnons. A cette époque apparaissent en Balagne des "castra" qui, situés sur des points stratégiques, permettaient à leurs occupants de surveiller les vallées.

Average: 4 (1 vote)

Piana

Le village de Piana

Le village de Piana est situé en surplomb sur le golfe de Porto, à proximité d'un lieu exceptionnel : les calanques d'une beauté somptueuse mariant le bleu de la mer à tous les tons de rose et de rouge des falaises de granit. C'est un site classé d'intérêt mondial par l'Unesco, et il est entièrement protégé.

Average: 3 (1 vote)

Le Golfe de Girolata

Le Golfe de Girolata

Le Golfe de Girolata est un site exceptionnel dont l'éclatante beauté retient l'attention de tous. Ainsi le village pittoresque de Girolata ajoutée à des eaux turquoises demeure l'un des plus visités de Corse. Le village, se trouvant au fond du Golfe, est dominé par un fort génois datant de 1550.

Le golfe de Girolata est situé sur le tracé du sentier Mare e Monti. Les criques tout autour sont nombreuses, elles s'ouvrent sur des pentes couvertes de maquis qui contrastent beaucoup avec la couleur rouge sang des porphyres.

Average: 2 (1 vote)

Pages