Château de Champs-sur-Marne

Aucun vote pour le moment

Proche de Paris, le château de Champs-sur-Marne s'insérait dans le vaste domaine que s'était constitué le financier Poisson de Bourvallais à la fin du règne de Louis XIV. Construit au début du XVIIIe siècle, il appartint aux ducs de La Vallière, qui y reçurent les Encyclopédistes Diderot, d'Alembert, Voltaire... La marquise de Pompadour le loua en 1757-1758. Le château fut restauré à la fin du XIXe siècle par Louis Cahen d'Anvers ; l'édifice s'inscrit dans l'axe d'une longue perspective qui descend par paliers jusqu'à la Marne. Le décor des appartements reflète l'évolution du goût des propriétaires qui s'y sont succédé : camaïeux du boudoir et du salon ovale, lambris rocaille du salon chinois créé pour le duc de La Vallière, boiseries délicates de la chambre de la marquise de Pompadour. En 1935, Charles Cahen d'Anvers, fils de Louis, fait donation à l'Etat du château et d'un parc de 84 hectares. L'Etat dote alors le château d'un magnifique mobilier. Albert Lebrun, président de la République, en fit un palais national à vocation de résidence des hôtes prestigieux de la France, vocation que le domaine national de Champs-sur-Marne garda jusqu'en 1974.

Latitude: 48.853889
Longitude: 2.604167

    

Avertissements

Les informations présentent sur le site ne sont données qu'à titre informatif et indicatif. Notrebellefrance.com n'est pas responsable ni de l'exactitude, ni des erreurs, ni des omissions contenues sur ce site et ne donne aucune garantie, explicite ou implicite, et n'assume aucune responsabilité relative à l'utilisation de ces informations. Notrebellefrance.com ne pourra être responsable pour quel que dommage que ce soit tant direct qu'indirect, résultant d'une information contenue sur ce site. Recommandations : vérifiez que la randonnée envisagée est adaptée à vos capacités physiques, dénivelé et altitude peuvent ajouter de la difficulté | prenez de l’eau en quantité suffisante et quelques provisions, des lunettes de soleil et des chaussures et vêtements adaptés à la randonnée, un chapeau | pensez à vous renseigner auprès des professionnels sur l’évolution des conditions météo | informez votre entourage du choix de votre itinéraire | munissez-vous de la carte du secteur pour vous orienter si nécessaire | vérifiez avant de partir si le site n'est pas fermé, inaccessible ou payant | prenez votre téléphone portable, et souvenez-vous qu’en randonnée la prudence est votre meilleure partenaire.