Les plus beaux sites touristiques et naturels de la région Bourgogne-Franche-Comté

Carte Bourgogne-Franche-Comté

Saline royale d'Arc-et-Senans

Saline royale d'Arc-et-Senans

La saline royale d'Arc-et-Senans, à proximité de Besançon, est l'oeuvre de Claude Nicolas Ledoux. Sa construction, qui débuta en 1775 sous le règne de Louis XVI, est la première grande réalisation d'architecture industrielle qui reflète l'idéal de progrès du siècle des Lumières.

Ce vaste ouvrage fut conçu pour permettre une organisation rationnelle et hiérarchisée du travail.

La construction initiale en demi-cercle devait être suivie de l'édification d'une cité idéale, qui demeura à l'état de projet.

Average: 3 (1 vote)

Baume les Messieurs

Baume les Messieurs

L'un des villages préférés des français abrite dans ses reculées typiques des contreforts jurassiens et au cœur d’un site exceptionnel classé Natura 2000 et 3 ***. Une grotte de 120 mètres de profondeur dont l’entrée spectaculaire est traversée par la rivière Dard , vous émerveillera. Ce site et ses grottes sont ouverts au public. . A proximité, la cascade de tuf, figure parmi les plus belles de France.

Average: 4 (1 vote)

Pesmes

Pesmes

Perchée au dessus de la vallée de l'Ognon, cette petite cité pittoresque a conservé tout son charme en dépit d'un passé tumultueux. Tour à tour pillé, incendié et ravagé par la peste, Pesmes s'est toujours relevé de ses épreuves et offre aujourd'hui le serein spectacle de ses vestiges, disséminés au fil de ses rues étroites et fleuries : ancienne porte fortifié, nobles demeures du XVIe siècle et imposant château de 1519. L'église du XIIe siècle est couronnée d'un toit en tuiles vernissés.

Average: 2 (1 vote)

Flavigny sur Ozerain

Porte de la ville, Flavigny-sur-Ozerain (source : wiki)

La silhouette de ce village perché est rythmée par les volumes imposants de ses édifices religieux. Après les Bénédictins, fondateurs au VIIIe siècle de l'abbaye St Pierre, actuel lieu de production des dragées à l'anis, les Ursulines puis les Dominicains s'implantent aux XVIIIe et XIXe siècles. Dédiée à St Genest, l'église paroissiale, érigée au Moyen Age, abrite des stèles ornées de miséricordes.

Average: 3 (1 vote)

Semur-en-Brionnais

Semur-en-Brionnais

Semur en Brionnais est le village natal de St Hugues de Cluny, qui fut abbé de Cluny de 1049 à 1109, réformateur de l'église et conseiller très écouté des rois et du pape Grégoire VII. C'est à son initiative que fut construite l'église St Hilaire, de style roman clunisien et datant du XIIe siècle. Le château où il naquit inspire plus la crainte que la sérénité : massif, presque dépourvu d'ouvertures, il comporte un donjon rectangulaire du IXe siècle et, doté d'oubliettes, il servit de prison durant la Révolution.

Average: 3 (1 vote)

Noyers sur Serein

Noyers sur Serein

Cerné par une boucle du Serein, ceint de remparts et de tours, Noyers propose au visiteur d'agréables rues pavées, des petites places, une église du XVe siècle et d'attrayantes maisons.

Average: 3 (2 votes)

Basilique et colline de Vézelay

Vézelay

Haut lieu de pèlerinage depuis le XIIe siècle, la basilique Ste Marie Madeleine à Vézelay se dresse au sommet d'une haute colline qui domine la Cure, en bordure du parc régional du Morvan. En 1146, St Bernard de Clairvaux y prêcha la deuxième croisade, et elle fut le lieu où Richard Coeur de Lion et Philippe Auguste se donnèrent rendez-vous pour le départ de la troisième croisade. En outre, cette basilique constitue un bel exemple de l'architecture romane bourguignonne, et elle a été restaurée au XIXe siècle par Viollet le Duc.

Average: 3.8 (4 votes)

Château de Commarin

Le Château de Commarin, situé au centre de la Bourgogne, à 40 km à l'ouest de Dijon, fait partie de la Route Historique des Ducs de Bourgogne.

Aucun vote pour le moment

Château de Druyes

Il a été construit à la fin du règne de Philippe Auguste et est le parfait exemple des chateaux forts qui succedèrent au forteresses du Moyen age. Il ne reste plus au chateau que l'imposante poterne qui défendait l'entrée principale, les murs et les tours d'enceinte. Cependant, la situation de ce chateau au sommet d'un piton rocheux, et l'importance de ces vestiges confèrent à l'ensemble une majesté impressionnante. Il domine la ville basse construite autour des superbes sources de la Druyes.

Aucun vote pour le moment

Château de Bussy-Rabutin

Château de Bussy-Rabutin By Arnaud 25 (Own work) CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Situé dans le Morvan, dans un vallon boisé et entouré d’un jardin à la française, le décor du Château de Bussy-Rabutin à été créé par Rabutin, comte de Bussy, lors de son exil de la cour du Roi Soleil vers la Bourgogne. Au charme très bourguignon, le château abrite une collection de plus de 200 toiles exprimant tout le ressentiment de son exil. On y découvre le regard libertin que l’auteur portait sur le Grand Siècle.

Aucun vote pour le moment

Pages